COMMENT ADOPTER UN CHIEN EN ÉLEVAGE ?

Vous souhaitez adopter un chien en élevage ? C’est une excellente idée ! Avoir une boule de poils au sein de votre foyer est un véritable bonheur au quotidien. Néanmoins, il est important de ne pas trop vous presser pour adopter votre futur compagnon à quatre pattes. Bien adopter son chien, c’est aussi bien choisir son éleveur ! Explications.

Qu’est-ce qu’un élevage de chiens au juste ?

L’élevage de chien consiste à organiser des reproductions entre mâles et femelles afin de réaliser la vente de chiots. L’éleveur et le vendeur sont souvent confondus, à tort :

  • L’éleveur est une personne détenant au moins une femelle reproductrice vendant l’un de ses chiots ou plus.

  • Le vendeur, quant à lui, exerce une activité professionnelle de vente de chiens mais ne détient pas de femelle reproductrice.

Il existe deux sortes d’éleveurs : l’éleveur amateur ou professionnel.


L’élevage de chiens amateur

L’éleveur amateur pratique généralement son activité par passion : il adore les chiens et a décidé de s’y consacrer. Contrairement aux élevages professionnels, l’éleveur amateur ne génère que très peu de portées. La plupart du temps, les chiens et chiennes sont élevés chez lui, et sont donc sociabilisés dès leur plus jeune âge. On parle plutôt de loisir que de vraie source de revenu pour un éleveur amateur.


A noter : tout éleveur réalisant plus d’une portée de chiots par an doit être déclaré auprès de la Chambre d’Agriculture de son département. Ce dernier lui délivrera un numéro de SIREN. L’éleveur aura également pour obligation de réaliser une formation sur les besoins de l’animal et sur son entretien dans un organisme agréé par le Ministère de l’Agriculture. Suite à cet apprentissage, il pourra bénéficier d’une attestation afin de pouvoir pratiquer son activité d’éleveur.


L’élevage de chiens professionnel

Au même titre que l’éleveur amateur, l’éleveur professionnel est souvent un véritable passionné. Tout comme son homologue, il a suivi une formation en élevage canin mais à la différence de celui-ci, il pratique l’élevage en tant qu’activité principale. Il est par ailleurs contrôlé par la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) dont le rôle est, entre autres, de veiller au respect de la protection animale.


A noter : malgré le fait que l’éleveur professionnel fasse l’objet de contrôles, il existe tout de même des risques. Dans cette optique, il convient de vérifier certains éléments avant d’adopter votre chien en élevage, afin d’être sûr d’avoir affaire à un lieu veillant au bien-être de l’animal. Nous vous les listons ci-dessous.


Comment sélectionner son élevage ?

Pour bien choisir votre éleveur, il faudra prendre en considération certains éléments indispensables, qui vous garantiront l’adoption d’un chien en bonne santé et élevé dans des bonnes conditions :

  • Demandez à voir son carnet de santé. Ce dernier doit être à jour, c’est-à-dire complété et signé par le vétérinaire.

  • Si le chien est assuré, demandez à voir son certificat de bonne santé : cela vous permettra de vérifier que votre chien ne soit pas atteint d’une maladie génétique par exemple, ou s’il n’a pas été blessé.

  • Vérifiez que la mère a été vermifugée durant sa grossesse car des vers peuvent être transmis durant la gestation.

  • Assurez-vous que le chien ait bien reçu des traitements antipuces

  • Demandez à consulter sa carte d’identification pour voir s’il a bien été tatoué ou pucé. Outre le fait que cela soit obligatoire, c’est un excellent moyen de retrouver votre chien s’il s’est perdu, mais aussi de prouver que votre animal vous appartient en cas de vol.

  • Vérifiez les lieux dans lesquels vit le chien : les locaux sont-ils propres ? A-t-il suffisamment de nourriture ? Dispose-t-il d’un espace extérieur pour jouer ? Sa gamelle est-elle remplie ? Attention aux terrains clos uniquement et, cela va de soi, aux élevages en cages.

  • Observez bien le nombre de couchages : si vous en constatez un grand nombre, il se peut que vous vous trouviez au sein d’un élevage intensif. Un autre indice qui pourrait indiquer cela est le nombre de races vendues par votre éleveur : s’il vend beaucoup de races différentes, c’est louche. Généralement, un éleveur n’élève pas plus d’une ou deux races, afin de pouvoir se consacrer à l’éducation de l’animal de manière plus approfondie.

  • Renseignez-vous sur les prix moyens de votre chien en fonction de la race que vous choisirez : un prix excessif (2000€ et plus) ressemble très fortement à une escroquerie.

  • Demandez combien de portées annuelles réalise chaque femelle. Au-delà d’une portée par an, la chienne n’a pas vraiment le temps de se reposer compte tenu du temps de gestation et de l’allaitement. Qui plus est, moins les portées sont nombreuses, plus l’éleveur aura le temps de passer du temps avec les chiots afin de veiller à leur bien-être et leur sociabilisation.

  • Demandez également combien de portées la femelle a eu au cours de sa vie. A partir de 5 portées, on parle sans doute d’élevage intensif.

  • Dans le cadre de l’achat d’un chien de race, vérifiez que l’éleveur ait inscrit son animal au LOF (Livre des Origines Français). Le cas échéant, pensez à demander un certificat de naissance où sera stipulée son inscription.


Si vous en avez la possibilité, faites-vous accompagner par un éducateur pour chien ou un comportementaliste canin : il pourra alors vous aider à détecter un éventuel problème, et vous aider à mieux appréhender l’animal.

Des centaines de chiens et chats attendent leur nouvelle famille pour la vie



Consultez facilement leurs fiches et photos de présentation et/ou posez vos questions directement aux associations.

Revenir plusieurs fois sur les lieux pour créer un lien avec le chien

En complément de votre première visite, rien de tel que de revenir plusieurs fois sur les lieux pour, d’une part, vérifier le bon traitement de votre chien et, d’autre part, établir une vraie connexion avec l’animal. Il est souvent difficile de savoir au bout d’une seule fois si le chien ou la chienne nous correspond. Pour cela, il est préférable de vous y prendre à plusieurs reprises afin de créer un lien affectif avec votre chien. Pensez à l’observer et interagir avec lui dans différentes situations : lors de ses promenades, durant ses repas, pendant qu’il joue…

Quid du contrat d’élevage pour les chiens ?

Certains éleveurs proposent en effet des contrats d’élevage pour la vente de leur chien. Il s’agit d’un contrat passé entre l’éleveur et l’acheteur visant à adopter l’animal sous certaines conditions. Assez fréquemment, le contrat stipule que l’éleveur peut réaliser une ou plusieurs reproductions dans la vie du chien, et que les frais d’alimentation et de santé sont à la charge de l’acheteur.

L’avantage du contrat, pour l’éleveur comme pour l’acheteur, est d’avoir un cadre écrit évitant les dérives. Toutefois, l’éleveur se réserve le droit de récupérer le mâle ou la femelle pour effectuer des reproductions, ou encore de l’amener à des expositions canines. Certaines clauses indiquent même que le chien vous sera retiré une fois adulte. Pensez donc à bien lire tous les articles du contrat !

En réalité, le seul réel avantage de ce type de document est de pouvoir acheter un chien issu de race LOF à prix réduit, voire nul, mais avec une contrepartie comme mentionné plus haut. Il n’est donc pas réellement avantageux.


Un bon éleveur de chiens, c’est aussi celui qui pose des questions

Si l’éleveur ne vous pose aucune question et propose directement de passer à la transaction : quelque chose sonne faux. Afin de veiller au bien-être du chien, il pratique généralement une sélection en refusant la vente aux acheteurs qui ne sembleraient pas prêts ou qui auraient des doutes. Il est préférable qu’il vous questionne sur votre mode de vie, votre expérience avec les animaux, le lieu où vous vivez, mais aussi le temps que vous pourrez consacrer à votre chien. Ce sont d’ailleurs des questions qu’il faudra vous poser, pour être sûr d’être bien préparé à cette adoption sur le long terme !


Où trouver son éleveur ?

Vous pouvez vous rendre sur internet ou bien directement sur place, par exemple aux expositions canines. Ces événements servent à générer des rencontres entre les éleveurs professionnels ou amateurs et les futurs propriétaires. Vous pourrez alors leur poser toutes les questions nécessaires !

Pour la première option, sachez qu’il existe une multitude de sites web dont certains ne sont pas reconnus pour leur fiabilité. C’est notamment le cas des sites de vente de particulier à particulier, où l’éleveur se propose de livrer le chien pour des sommes exorbitantes, sans fournir aucun contrôle de santé au préalable. Pour éviter ce type de dérive, préférez les sites faisant l’intermédiaire entre l’éleveur et l’acheteur. C’est notamment le cas de Pet Adoption : chaque animal bénéficie d’une vérification minutieuse, afin de combattre activement le trafic d’animaux. Vous pourrez par ailleurs réaliser votre recherche en fonction de vos préférences en termes de race, d’âge, mais aussi selon de votre localisation.


Plus globalement, faites confiance à votre instinct ! Si l’élevage vous semble insalubre, peu respectueux de l’animal, et que le contact avec l’éleveur est froid, c’est que vous n’êtes pas au bon endroit. Et si l’éleveur n’a pas mis en place les conditions indiquées plus haut, n’hésitez pas à reporter son activité : vous pourriez bien sauver la vie de plusieurs boules de poils !

A lire aussi : Comment adopter un chien en refuge ?

Pet Adoption | by Pet Alert france - 2021 Tous droits réservés.