ADOPTER UN CHIOT OU UN CHIEN ADULTE OU SENIOR : QUE CHOISIR ?

Que vous décidiez d’adopter un chiot, un chien adulte ou un senior, vous serez sans aucun doute comblé par la présence d’un compagnon à quatre pattes. Il faut simplement garder en tête que le chien se dote d’un caractère bien distinct en fonction de son âge. A voir ce qui vous correspond le plus !

Adopter un chiot : quels sont les avantages et les inconvénients ?

Quoi de plus attendrissant qu’un chiot avec ses grands yeux plein d’amour ? Certes, cette petite boule de poils vous apportera tout son lot de tendresse, mais il est important de prendre en compte certaines informations avant de l’adopter.


Le chiot a beaucoup d’énergie à revendre

Le chiot nécessite beaucoup d’attention et a besoin de se défouler beaucoup plus qu’un chien adulte. Cela signifie qu’il faudra lui accorder du temps pour jouer et sortir en balade. Véritable boule d’énergie, le chiot n’est pas à l’abri de quelques bêtises : pensez à bien protéger vos câbles, enlever tout objet cassant et faites également attention aux fenêtres ouvertes, en particulier si vous vivez en ville (pour minimiser les risques de chute).


Un conseil : dans les premiers temps, préparez une pièce spécifiquement adaptée au chiot où vous aurez retiré tous les objets et mobilier pouvant être mâchouillés par votre petit toutou.


Il est plus facile d’éduquer un chiot qu’un chien adulte

Lorsque l’on adopte un très jeune chien, il est plus facile de l’éduquer car il n’a pas encore reçu les bases de l’apprentissage. Vous pourrez ainsi lui donner une éducation en fonction de vos objectifs, en quelque sorte "modeler" son identité, tout en ayant la chance de le voir grandir ! Le chien adulte, quant à lui, peut également être éduqué mais cela demandera généralement plus de temps car il a déjà forgé son caractère.

Attention, cela ne signifie pas que l’éducation d’un chiot est facile. Il faudra au contraire s’armer de patience car le chiot peut être très dissipé (après tout, c’est un bébé). Pensez à bien vous renseigner sur les méthodes d’éducation, par exemple en demandant conseil à un éleveur, un éducateur canin ou simplement au vétérinaire. Il existe également des ouvrages sur le sujet.


Adopter un chiot, c’est s’engager sur le long terme

Cela va de soi, un chiot ne reste pas à son état de junior toute sa vie. Il finira par grandir et peut vivre entre 10 et 15 ans selon les races de chiens. Vous l’aurez compris, adopter un chiot signifie s’engager sur de nombreuses années, et aménager son emploi du temps en conséquence. Même si le chien adulte demande moins d’attention, il n’en nécessitera pas moins des balades quotidiennes ainsi que des sessions de jeux.


Se responsabiliser en adoptant un chiot

Si vous avez des enfants ou que vous recherchez vous-même à vous responsabiliser un peu plus, adopter un chiot est un excellent moyen car il nécessite que l’on s’occupe de lui régulièrement. Les enfants apprendront ainsi la patience, le sens de l’autorité et la discipline car il faudra le nourrir et le sortir plus fréquemment qu’un chien adulte ou sénior. En outre, vous pourrez voir grandir vos chérubins et votre chiot, ensemble : ils peuvent devenir de véritables compagnons de jeu !


Anticiper les frais financiers

Lors de la première année, les frais de santé du chiot sont assez conséquents car il faudra financer la vaccination, le matériel, le puçage ou le tatouage, sans oublier les jouets. A noter que la structure où vous l’adopterez aura normalement effectué les premières démarches, notamment le puçage et la primo-vaccination, qu’ils facturent ensuite à l’adoptant.


Nota Bene : l’âge légal d’adoption est de 8 semaines, même s’il est mieux d’attendre 10 semaines complètes afin de vous assurer que le chiot a bien été sevré et qu’il a été sociabilisé correctement. Le cas contraire, cela peut générer des troubles du comportement (stress, malpropreté, difficulté à rester seul, possessivité…).

Des centaines de chiens et chats attendent leur nouvelle famille pour la vie



Consultez facilement leurs fiches et photos de présentation et/ou posez vos questions directement aux associations.

Adopter un chien adulte : quels sont les pour et les contre ?

Adopter un chien adulte présente des avantages comme des inconvénients. Il est moins malléable qu’un chiot mais demande moins de temps. Lumière sur la question.

Une éducation moins chronophage (la plupart du temps)

Le chien adulte sera généralement beaucoup plus calme qu’un chiot car ça n’est plus un bébé ! S’il a été correctement éduqué en amont, il ne demandera pas énormément d’éducation, sauf si vous souhaitez le dresser dans un objectif particulier, pour des concours canins par exemple. Il reconnaît normalement son nom et peut obéir aux ordres de base.

Pensez à bien vérifier la qualité de son éducation auprès de la personne ou la structure chez qui vous réaliserez l’adoption. Venez à plusieurs reprises, lors de situations différentes (repas, balades, sessions de jeux). Cela vous permettra de voir si le chien ne présente pas de signes de crainte ou d’agressivité par exemple, et s'il vit dans des conditions décentes.


Moins facile de l’éduquer de façon personnalisée

Comme indiqué précédemment, le chien adulte dispose déjà de son caractère et est donc moins facilement modelable que le chiot. Certains sont têtus, d’autres timides, d’autres encore très sociables, voire “pot de colle”. Cela dépendra de la race du chien mais aussi de son identité propre. Toutefois, vous aurez la possibilité de lui transmettre d’autres bases, à condition de faire preuve de patience et, si vous le pouvez, de demander conseil à un éducateur canin.


De potentiels traumatismes

Lorsque l’on adopte un chien adulte en animalerie ou en refuge par exemple, il s’agit parfois de chiens ayant subi des violences de la part de leurs maîtres précédents, ou de chiens abandonnés. Ils auront ainsi connu la peur sur un plus grand laps de temps que le chiot, et auront eu le temps de développer un stress post-traumatique. Le cas échéant, demandez conseil à la personne auprès de qui vous l'adoptez et allez-y pas à pas. Revenez sur le lieu de l’adoption plusieurs fois et établissez un contact progressif : évitez de vouloir tout de suite le caresser, et laissez-lui le temps de comprendre que vous n’êtes pas une menace. Cela demandera également un temps d’ajustement une fois que vous l’amènerez à la maison.


Adopter un chien senior : les bons et mauvais côtés

On a souvent des réticences à adopter un animal plus âgé. Pourtant, c’est une formidable opportunité pour lui de vivre ses dernières années dans un foyer aimant, avec un plus grand espace. Qui plus est, il est moins fougueux qu’un jeune chien et se veut donc plus facile à vivre.


Moins de frais engagés

Il arrive souvent que les associations ou refuges mettent en place des adoptions zéro frais pour les chiens senior afin d’inciter à leur adoption. Ils s’engagent même parfois à payer la totalité des frais vétérinaires de votre chien, afin que vous puissiez vous concentrer uniquement sur l’amour que vous lui donnerez. Il est vrai que les chiens plus âgés demandent plus de frais de santé, voilà pourquoi cette opération est bénéfique !


Offrir une fin de vie confortable

Plutôt que de vivre ses dernières années dans un refuge ou une animalerie exiguë, le chien senior aura la possibilité de profiter de ses vieux jours au sein d’une famille, avec un lieu de vie bien plus confortable. En adoptant un vieux chien, vous réalisez ainsi une bonne action car ils sont souvent délaissés par les adoptants, au profit des plus jeunes.


Une relation plus limitée

Revers de la médaille lorsque vous adopterez un chien senior : ils sont moins actifs que leurs cadets et interagissent moins également. Les sessions de jeux seront plus limitées, au même titre que les balades car leurs articulations sont souvent plus fatiguées. Toutefois, cela ne les empêche en aucun cas de manifester de la tendresse envers leurs maîtres, bien au contraire !


Un quotidien plus simple à gérer

Contrairement aux chiots ou aux chiens très actifs, le chien senior est de nature calme, du fait de son grand âge. Un plus si vous devez laisser votre chien seul à la maison, ou si vous recherchez une compagnie plus tranquille. Pas de risque de casse ! En outre, les chiens seniors sont des compagnons adaptés pour les personnes âgées car ils demandent moins de mobilité, du fait de leurs déplacements plus limités. En revanche, des déplacements chez le vétérinaire sont à prévoir.

Notez qu’un chien est considéré comme senior à partir de 10 ans pour les petits chiens, 9 ans pour les chiens moyens et grands, et 8 pour les chiens géants.


Vous êtes sur le point d’adopter votre chien ? Pensez à bien vérifier que vous l’adopterez dans un lieu sûr. Outre le fait qu’il vous faudra vérifier les conditions de vie de votre animal sur place, il est également important de vous renseigner sur la personne ou la structure le proposant à l’adoption. Pour être sûr d’avoir affaire à un acteur de confiance, privilégiez les intermédiaires, soit des plateformes faisant le lien entre le lieu d’adoption et les adoptants. Chez Pet Adoption, nous sélectionnons les animaux sur des critères stricts en matière d’éthique, de sécurité et de salubrité. Vous pourrez effectuer votre recherche en fonction de vos préférences (race, âge, localisation) et choisir votre futur compagnon du quotidien !

Pet Adoption | by Pet Alert france - 2021 Tous droits réservés.