ADOPTER UN DEUXIÈME CHIEN : COMMENT RÉUSSIR LA COHABITATION ?

Vous souhaitez adopter un second compagnon à quatre pattes ? Si le proverbe “plus on est de fous plus on rit” peut s’appliquer à certaines cohabitations, il convient tout de même d’être précautionneux lorsque vous présenterez à votre chien son nouveau colocataire. En somme, il est tout à fait possible de les faire vivre ensemble, à condition de respecter certaines règles, et de vous adapter à leurs caractères ! Découvrez nos recommandations.

Comment bien préparer son foyer pour l’arrivée d’un deuxième chien ?

La préparation du lieu de vie est indispensable si vous souhaitez réussir à faire collaborer vos deux boules de poils. Commencez par prévoir une pièce qui leur offrira tout le loisir d’aller chacun de leur côté s’ils ont besoin d’espace dans les premiers temps. Par ailleurs, évitez tout objet qui pourrait faire l’objet de conflits comme de la nourriture (souvent sujette à conflit), le jouet de votre premier toutou (évitons d’activer son côté possessif), ou tout autre objet qui serait cher à votre premier chien.

Un conseil : aménagez deux paniers bien distincts, afin que chaque chien puisse avoir son espace à lui. Le cas contraire, ils risquent très fortement de se disputer la place. Si vous le pouvez, placez leurs lieux de couchage dans deux pièces différentes, pour éviter au maximum les conflits. Si ces derniers se produisent, pensez à bien isoler chaque panier pour mieux faire comprendre à vos chiens la séparation, et minimiser le risque d’attaque.


Comment gérer la première rencontre entre les deux chiens ?

Il est préférable d’organiser la première rencontre au sein d’un lieu neutre afin que votre premier toutou n’ait pas la sensation que l’on envahit son territoire. Par ailleurs, votre logis est empreint de l’odeur de votre premier chien, ce qui risquerait de perturber le second. Privilégiez un lieu de rencontre comme un parc par exemple : cela permettra aux deux chiens d’être bien espacés et de s’éloigner si l’un ou l’autre ne se sent pas en sécurité.

Si vous le pouvez, demandez à une deuxième personne de vous accompagner afin que chacun maîtrise bien son chien, au cas où la tension monte un peu. De manière générale, il est important de garder la distance entre vos deux comparses, afin d’éviter qu’ils ne soient trop proches et se mettent en position de défiance. L’idéal est de les rapprocher progressivement, sans jamais forcer. N’oubliez pas que les débuts seront les marqueurs de leur future relation : allez-y doucement et soyez le plus calme possible car les chiens ressentent le stress des humains.

Vous souhaitez réaliser la première rencontre en refuge ? C’est tout à fait possible, mais une fois de plus, choisissez un espace extérieur neutre. De plus, le nouvel arrivant risque d’être perturbé par autant d’animaux autour de lui, mieux vaut privilégier un face à face.

En outre, si vous en avez la possibilité, pensez à enlever la laisse au bout d’un moment. Dans un premier temps, laissez-les se renifler, puis réaliser votre balade en laisse afin qu’ils aient le temps de se connaître. Puis, laissez-les en liberté afin qu’ils ne se sentent pas forcés à la rencontre. Il est possible que l’un d’eux (ou les deux) décide de fuir ou de partir se cacher. Ne forcez jamais leurs interactions : il est important que ces dernières soient les plus naturelles possibles pour favoriser la bonne entente. A noter que s’ils grognent, ça n’est pas forcément le signe d’une attaque imminente : cela peut aussi être un moyen de communiquer. Si vous sentez que cela peut dégénérer, éloignez vos deux chiens le plus délicatement possible et gardez les distances.

Si une attaque se produit, ne mettez jamais votre main face à la gueule du chien, car vos boules de poils risquent de ne plus faire la différence entre l’humain et l’animal. Pour les séparer, attrapez les pattes arrière de votre animal afin de le déstabiliser. Autre conseil : faites un bruit auquel vos chiens ne sont pas habitués afin de les surprendre (par exemple deux couvercles de casseroles entrechoqués). Une fois la bagarre terminée, emmenez-les en balade séparément afin qu’ils puissent se défouler. Il faudra par la suite mettre de la distance jusqu’à ce qu’ils parviennent à trouver un terrain d’entente.

Des centaines de chiens et chats attendent leur nouvelle famille pour la vie



Consultez facilement leurs fiches et photos de présentation et/ou posez vos questions directement aux associations.

Quel chien choisir pour votre chien ?

Sachez qu’il n’existe pas de véritable règle quant au choix du deuxième chien car cela dépend majoritairement du caractère de votre toutou. S’il est sociable et qu’il s’entend globalement avec ses congénères, la cohabitation devrait bien se passer (si vous préparez bien le terrain bien entendu), peu importe la race ou le sexe.

Toutefois, la cohabitation mâle/femelle se fera généralement plus facilement (à condition que les deux soient stérilisés) car il n’y aura pas de notion de rivalité. Idem, si vous décidez d’adopter un chiot, le petit aura tendance à suivre les pas de son aîné de façon instinctive.

Si vous décidez d’adopter un deuxième mâle, veillez à ce que les deux soient castrés : cela minimisera les rivalités, notamment lorsque les femelles sont en chaleur (pour éviter qu’ils ne se battent pour la même chienne par exemple). En outre, la volonté de marquer son territoire est moindre pour un chien castré, même si elle reste présente.

Important : le choix de la race est à prendre en compte; si vous décidez de faire cohabiter un chien de gros gabarit avec un second chien de petite taille, prenez quelques précautions. Un Yorkshire pourra difficilement être laissé seul avec un Berger Allemand dans les premiers temps car celui-ci risque de le bousculer, parfois sans le vouloir. Il est donc important d’éduquer votre grand chien aux bons gestes, et lui faire comprendre que son nouveau compagnon n’est pas un jouet ou une proie.


En complément, essayez d’adopter un deuxième chien qui ait plus ou moins les mêmes besoins physiques que le premier. Par exemple, un Bouledogue Français ne pourra se défouler autant qu’un Golden Retriever lors des balades, ce qui peut présenter des difficultés car il faudra ajuster les temps de chacun. Cela vaut également pour les chiots et les vieux chiens, qui ne présenteront pas les mêmes capacités physiques.

Y aura-t-il un rapport dominant/dominé entre les deux chiens ?

Il n’existe pas de hiérarchie figée entre les chiens : celle-ci se fera (éventuellement) lors de l’interaction entre les deux animaux. On ne peut donc pas prévoir à l’avance s’il y aura un rapport de domination entre eux. A noter que si les deux chiots grandissent ensemble, ils auront plutôt tendance à établir un rapport égalitaire.

Si jamais une hiérarchie a lieu entre vos deux animaux, n’essayez pas d’interférer car cela pourrait alors perturber leur entente. Lorsqu’un rapport dominant/dominé, on le voit bien assez vite, et notamment lors des repas : le dominant demandera à être servi en premier, au même titre que les câlins ou la toilette par exemple.

A noter : même s’il n’y a pas de rapport hiérarchique entre vos deux chiens, pensez à éloigner les gamelles pour que chacun puisse manger en toute tranquillité. Certains chiens ont tendance à dévorer leur ration de peur de se la faire voler par le collègue d’à côté. Lui offrir plus d’espace vous permettra de l’apaiser.


En règle générale, il est important que vous soyez bien préparés à l’adoption d’un deuxième chien. Cela nécessite que vous vous posiez quelques questions : aurai-je suffisamment d’espace pour accueillir un deuxième colocataire ? Aurais-je assez de temps pour m’occuper de mes deux animaux ? Est-ce que je dispose d’un budget suffisant pour les frais alimentaires et de santé pour chacun des deux chiens ? Serai-je capable de gérer les potentiels conflits ? Est-ce que mes voisins seront compréhensifs ? Trouverai-je quelqu’un pour garder mes deux chiens ? Pour tous ces questionnements, n’hésitez pas à demander conseil auprès de la personne/ structure au sein de laquelle vous adopterez votre second chien, et demandez des retours d’expériences autour de vous. Quoi qu’il soit, adopter un deuxième chien, c’est aussi recevoir deux fois plus d’amour !

Vous avez un chat et souhaitez adopter un chien ? Lisez nos conseils pour une cohabitation réussie.

Pet Adoption | by Pet Alert france - 2021 Tous droits réservés.