LogoChercher mon animal

9 annonces de chiens et de chiots retriever de la nouvelle-écosse

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse, aussi appelé Nova Scotia ou Nova Scotia Duck Tolling Retriever, est un chien de taille moyenne traditionnellement utilisé pour la chasse. Il s’agit plus particulièrement d’un chien de rapport. Le Retriever de la Nouvelle-Écosse fait également un merveilleux chien de compagnie. Comme son nom l’indique, ce chien est originaire de la Nouvelle-Écosse et plus précisément du comté de Yarmouth. C’est le plus petit de tous les retrievers. Il est né de croisements de différents retrievers, épagneuls et de setters. La race a été perfectionnée au cours du XIXe siècle. Il s’agit donc d’une race récente. Elle est reconnue officiellement par la Fédération Cynologique Internationale en 1981. Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un chien gentil, intelligent, facile à éduquer et très joueur. Il est idéal pour les familles actives. En bon chien de chasse, le Retriever de la Nouvelle-Écosse a besoin de beaucoup se dépenser chaque jour. Le standard de la race accepte toutes les nuances d’orange avec du blanc sur le poitrail, les pieds et le bout du museau. Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est célèbre pour sa manière très particulière de chasser. Le chasseur envoie une balle ou un bâton à proximité de l’eau pour que le chien joue avec. Son apparence similaire à celle d’un renard étonne les oiseaux, qui finissent par s’approcher. Le Nova Scotia est l’une des deux races de chien à être utilisées comme leurre (l’autre race est le Kooikerhondje).

Chiens retriever de la nouvelle-écosse, les dernières annonces sur Pet Adoption:

Voir les 9 annonces de retriever de la nouvelle-écosse

Retriever de la Nouvelle-Écosse chiot

Le chiot Retriever de la Nouvelle-Écosse est un chien facile à éduquer, car il est attentif et intelligent. Il faut cependant prendre en compte son côté indépendant. Ce toutou aime prendre des initiatives. Son propriétaire doit donc être en mesure de s’imposer en tant que chef de meute. Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est souvent utilisé comme chien de travail. Il apprécie également l’agility et le flyball. Ce toutou convient très bien pour une première adoption tant que vous avez suffisamment de temps à lui accorder. Le Nova Scotia s’entend très bien avec les enfants et les animaux de compagnie, à condition qu’il soit correctement socialisé et éduqué. Commencez l’éducation de votre compagnon à quatre pattes dès son arrivée chez vous, en lui apprenant en priorité le rappel, la marche en laisse et « donne ».

Pet Adoption vous recommande l'alimentation spéciale pour Retriever de la Nouvelle-Écosse

Annonce de notre généreux sponsor

Retriever de la Nouvelle-Écosse prix

Quel est le prix d’un chiot Retriever de la Nouvelle-Écosse dans un élevage ? Comptez entre 1 200 et 1 600 euros. Tout dépend de la réputation de l’élevage, de la lignée du chiot et de sa future fonction. Pensez aussi aux autres frais dont vous devrez vous acquitter tout au long de la vie de votre chien : alimentation, visites vétérinaires et accessoires pour chien.

Retriever de la Nouvelle-Écosse à vendre

Si vous souhaitez acheter un chiot Retriever de la Nouvelle-Écosse pure race et inscrit au LOF, alors contactez un élevage sérieux, reconnu et doté d’une très bonne réputation. Il peut être tentant de s’adresser à un particulier qui vend ses chiots à moindre frais, mais votre compagnon à quatre pattes ne pourrait pas être considéré comme un chien pure race. Si avoir un Retriever de la Nouvelle-Écosse avec un pedigree vous importe peu, tournez-vous plutôt vers des refuges ou des associations.

Chien Retriever de la Nouvelle-Écosse

Retriever de la Nouvelle-Écosse à adopter

Il est possible de trouver des chiens ou des chiots Retrievers de la Nouvelle-Écosse dans des refuges. Certaines associations se spécialisent même dans le sauvetage de chiens de cette race. Dans tous les cas, il est primordial de se rendre sur place, afin de rencontrer votre futur compagnon à quatre pattes et de poser des questions aux bénévoles. Quel est le passé du chien ? Son caractère ? Son état de santé ? Vérifiez bien que votre toutou a été correctement identifié, traité contre les parasites et vacciné. Et si vous adoptiez un Retriever de la Nouvelle-Écosse senior ? Malheureusement, les chiens âgés ont moins de chances d’être adoptés.

Elevage retriever de la nouvelle-écosse

L’achat d’un Retriever de la Nouvelle-Écosse dans un élevage doit être le fruit d’une longue réflexion. Prenez bien le temps de faire des recherches avant de vous décider et ne vous jetez pas sur le premier élevage venu. Rendez-vous dans l’élevage pour visiter l’établissement, observer les animaux et rencontrer l’éleveur, à qui vous devez poser de nombreuses questions. Vérifiez que l’éleveur connaît bien son métier. Un bon éleveur vous posera lui aussi des questions afin de s’assurer que vous vous occuperez correctement de votre futur compagnon à quatre pattes. Normalement, l’éleveur dispose d’un numéro SIREN, qui atteste de sa légitimité auprès du ministère de l’Agriculture et lui permet d’enregistrer ses portées auprès de la Société Centrale canine. Nous vous conseillons d’éviter les élevages qui proposent plus de trois races, surtout si elles sont très différentes.

Portée de chiots Retriever de la Nouvelle-Écosse

Evolution retriever de la nouvelle-écosse

Une portée de chiots Retrievers de la Nouvelle-Écosse se compose en général de six à dix chiots. Les chiots grandissent rapidement au cours des huit à neuf premiers mois de leur vie. La croissance ralentit ensuite, et les chiens prennent surtout du poids et du muscle. L’espérance de vie de cette race est comprise entre 10 et 14 ans.

Retriever de la Nouvelle-Écosse 1 semaine

La première semaine est critique pour les chiots Retrievers de la Nouvelle-Écosse. Ils ne peuvent pas survivre sans leur mère, qui les nourrit, les tient au chaud et les aide à faire leurs besoins. Si la chienne n’est pas disponible pour prendre soin de ses petits, vous devez absolument prendre le relais. Les chiots passent leur temps à dormir et à manger. 

Retriever de la Nouvelle-Écosse 2 semaines

Au cours de la deuxième semaine, les chiots acquièrent les sens du goût et du toucher, mais pas encore ceux de la vue et de l’ouïe. Les yeux sont en effet fermés, mais s’ouvrent entre le 10e et le 14e jour. 

Retriever de la Nouvelle-Écosse 3 semaines

C’est lors de la troisième semaine que les yeux s’ouvrent. Les chiots Retrievers de la Nouvelle-Écosse sont désormais capables de marcher et de jouer avec leurs frères et sœurs. Ces jeux sont très importants, car ils permettent aux petits chiots d’apprendre les premiers codes canins. Le développement des capacités motrices leur permet de faire leurs besoins sans l’aide de leur mère. Le jour 21 est très important, car il marque le début de la sociabilisation. 

Retriever de la Nouvelle-Écosse 1 mois (4 semaines)

C’est au cours de la quatrième semaine que le sevrage commence pour les chiots Retrievers de la Nouvelle-Écosse. Ces derniers sont normalement complètement sevrés à la fin de la sixième semaine. Ils mangent entre cinq et six petites portions de nourriture pour chiot par jour.

Retriever de la Nouvelle-Écosse 2 mois

À huit semaines, les chiots Retrievers de la Nouvelle-Écosse sont prêts pour quitter leur élevage, leur mère et leurs frères et sœurs pour rejoindre leur nouvelle famille ! N’hésitez pas à commencer l'éducation de votre petit chien en lui apprenant quelques ordres de base et la propreté. Ne négligez pas non plus la sociabilisation de votre compagnon à quatre pattes. 

Chiot Retriever de la Nouvelle-Écosse 2 mois

Retriever de la Nouvelle-Écosse 3 mois

Votre Retriever de la Nouvelle-Écosse peut commencer à faire un peu d’exercice. Faites-le vacciner pour la première fois, sans oublier de lui administrer un vermifuge pour le protéger contre les parasites intestinaux. Ne négligez pas l’étape de la sociabilisation et multipliez les rencontres avec d’autres chiens et d’autres personnes. Côté nourriture, votre Retriever de la Nouvelle-Écosse mange trois repas par jour. 

Retriever de la Nouvelle-Écosse 4 mois

Vers l’âge de quatre mois, votre chiot Retriever de la Nouvelle-Écosse ressemble de plus en plus à un chien adulte. En parallèle, les premières dents définitives apparaissent. Pensez à acheter des objets à mâcher à votre toutou pour soulager ses gencives et éviter qu’il s’en prenne à vos affaires. Continuez l’éducation et la sociabilisation de votre chien.

Retriever de la Nouvelle-Écosse 5 mois

À cinq mois, votre Retriever de la Nouvelle-Écosse peut vous accompagner dans de courtes promenades. Mais surtout, n’en faites pas trop ! Un excès d’exercice pourrait avoir de sérieuses conséquences sur les os et les articulations de votre chien. Le jeu et la sociabilisation sont amplement suffisants.

Chiot Retriever de la Nouvelle-Écosse 7 mois

Retriever de la Nouvelle-Écosse 6 mois à 1 an et +

À six mois, votre Retriever de la Nouvelle-Écosse a atteint les deux tiers de son poids adulte. Son pelage définitif commence à apparaître. C’est aussi le début de l’adolescence. Votre chien risque de se montrer plus indépendant, plus désobéissant et plus craintif face à l’inconnu. Continuez vos efforts de sociabilisation et d’éducation.

Les Retrievers de la Nouvelle-Écosse atteignent leur maturité sexuelle vers l’âge de neuf mois. Évoquez avec votre vétérinaire la stérilisation et la castration de votre compagnon à quatre pattes.

La croissance du Retriever de la Nouvelle-Écosse, qui est un chien de taille moyenne, dure en moyenne 18 mois. Il atteint sa taille définitive vers l’âge de 11 à 12 mois, mais ne devient mature mentalement que vers l’âge de 18 mois. Le mâle mesure entre 48 et 51 cm au garrot, pour 20 à 23 kg. La femelle mesure entre 45 et 48 cm au garrot, pour 17 à 20 kg. 

En tant que chien de chasse, le Retriever de la Nouvelle-Écosse est très énergique. Il aime avoir des tâches à accomplir. Il a donc besoin de faire beaucoup d’exercice. Privilégiez les activités qui lui permettront de beaucoup se dépenser, comme la course à pied. Pensez aussi à le stimuler intellectuellement (jeux, sports canins). Ce chien est idéal pour vous accompagner lors de vos sorties à vélo. Ce toutou ne demande pas beaucoup d’entretien. Il perd ses poils deux fois par an et ne bave pas, contrairement à d’autres races.

Vous êtes tombé sous le charme du Retriever de la Nouvelle-Écosse ? Et si vous vous lanciez dans cette merveilleuse aventure qu’est l’adoption ?

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏