ADOPTER UN CHIOT BOULEDOGUE FRANÇAIS

Le Bouledogue français est un amour de compagnon. Très tendre, il est particulièrement attaché à ses maîtres et il n’hésitera pas à les accompagner dans leurs activités, toujours dans la joie. En revanche, il est important de prendre en compte certains points concernant son tempérament et sa condition physique. Ces infos vous aideront à adopter votre chiot Bouledogue français en toute connaissance de cause.

Où trouver un chiot Bouledogue français à adopter ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour l’adoption de votre chiot Bouledogue français :


  • En association ou en refuge : il s’agit de lieux à but non lucratif dont la visée première est de recueillir les chiens abandonnés ou perdus. Même s’ils ont généralement à cœur de veiller au bien-être de leurs animaux, il est important d’être vigilant le jour de votre adoption. Observez, entre autres, la salubrité des locaux, les gamelles des chiens et l’espace dont ils disposent.

    • Notez qu’il arrive que votre toutou ait subi des violences par son précédent propriétaire : c’est au refuge ou à l’association de prendre en charge sa rééducation afin de le socialiser auprès de son entourage. Dans ce cadre, ils vous donneront quelques conseils pour bien accueillir votre chiot Bouledogue français (éviter les gestes trop brusques, d’élever la voix, etc.). Afin de vous assurer que votre chiot ait été entre de bonnes mains, n’hésitez pas à demander le certificat de capacité, l’attestation professionnelle ou l’attestation de connaissance. Ce sont des documents prouvant qu’au moins un éducateur a été formé en vue d’administrer les soins nécessaires à ses animaux, tout en s’assurant de leur bonne socialisation.


  • Chez un éleveur professionnel : c’est une personne pratiquant la vente de chiots à titre professionnel. Il est généralement passionné par son métier et élève en principe deux ou trois races maximum. Au-delà de ce nombre, cela devient assez complexe, car chaque race de chien demande une éducation et des connaissances bien spécifiques. Si vous constatez un grand nombre de couchages et beaucoup de races différentes, vous avez probablement affaire à un élevage intensif. Pour vous assurer de la légitimité de votre éleveur, commencez par vérifier son numéro de SIREN, délivré par un organisme agréé par le Ministère de l’Agriculture. Celui-ci atteste qu’il a reçu une formation lui permettant de subvenir aux besoins de l’animal avec une éducation canine adéquate.


  • Chez un particulier : les annonces d’adoption sont nombreuses sur la toile. Il convient donc de faire le tri parmi toutes les propositions que vous trouverez. Un conseil : n’adoptez jamais votre chiot Bouledogue français avant de l’avoir vu en chair et en os, même si l’annonce vous fait rêver ! Si l’on vous propose de vous l’envoyer, c’est louche, d’autant plus si la facture est très salée.


Quel que soit l’endroit où vous déciderez d’adopter votre compagnon à quatre pattes, il est impératif d’aller observer le lieu de vie de votre chiot et de poser un maximum de questions à ses éleveurs. N’oubliez pas de demander son carnet de santé afin de vérifier qu’il a bien été mis à jour par le vétérinaire (tatouage, puçage, traitement vermifuge, etc.). Cela vous permettra notamment de consulter la date de naissance de votre petite boule de poils. Sachez qu’un chiot n’est sevré qu’à partir de 8 semaines et qu’il est préférable de l’adopter à 10 semaines afin que sa socialisation soit suffisante. Un chiot non sevré peut présenter des troubles du comportement comme de l’agressivité, un hyper-attachement ou de la malpropreté. Enfin, n’oubliez pas de vérifier que votre chiot Bouledogue français soit bien inscrit au LOF (Livre des Origines Français) afin de confirmer qu’il s’agit bien d’un chiot de race et non d’un croisement.


Pourquoi adopter un chiot sur Pet Adoption ?

Pet Adoption agit comme un intermédiaire entre la structure d’adoption et la personne désirant adopter un animal. Notre rôle est de vérifier que votre toutou soit élevé dans de bonnes conditions et que ses éleveurs veillent à son bien-être. Pour cela, nous vérifions systématiquement qu’ils soient à jour en termes de documents administratifs et des contrôles de santé. Sur notre site, vous pourrez choisir votre chiot Bouledogue français en fonction de sa localisation, de son âge ou encore de son tempérament.

Tout savoir sur les chiots Bouledogue français avant d’adopter

Le Bouledogue français est en réalité issu du croisement entre un Bulldog anglais et un Terrier, réalisé au XIXe siècle. Le but ? Tout simplement réduire sa taille ! On l’utilisait comme chien de garde, notamment pour les commerçants dont il surveillait la marchandise. Il était également utilisé pour traquer les rats. Depuis le XXe siècle, il est plutôt considéré comme un animal de compagnie, prisé pour son caractère dynamique et son intelligence émotionnelle.


Les caractéristiques physiques d’un chiot Bouledogue Français

Le Bouledogue français est un chien de petite taille et robuste. Le mâle et la femelle sont assez proches en taille, soit une trentaine de centimètres. Cette race de chien est par ailleurs très reconnaissable compte tenu de son visage plissé, sa truffe retroussée et sa tête à la morphologie carrée. Ses oreilles quant à elles sont droites et son pelage oscille entre le beige, des rayures de différentes couleurs ainsi que des taches noires parsemées.


Les traits de caractère du chiot Bouledogue Français

Le Bouledogue français est très intelligent : il comprend vite et il est très empathique. S’il aboie très peu, il ronfle en revanche beaucoup, dès qu’il dort : c’est-à-dire souvent ! Comme son homologue félin, il adore les siestes, ce qui ne l’empêche pas d’aimer gambader à l’heure de sa promenade (attention tout de même à la course, car le bouledogue présente des problèmes de respiration). Notez qu’il s’agit d’un chien très attaché à ses maîtres : il vous suivra comme un véritable "pot de colle" ! Il est en outre très sociable et joueur, mais il n’hésitera pas à grogner s’il sent que ses maîtres sont en danger.


Comment éduquer un chiot Bouledogue français ?

Peu importe la race de votre chiot, sachez que ce dernier doit être socialisé jusqu’à l’âge de 3 mois. Par conséquent, si vous l’adoptez à 8 ou 10 semaines, sachez qu’il est encore très jeune ! Il faudra donc lui apprendre les bases (où faire ses besoins, comment interagir avec les autres animaux, l’habituer aux bruits, etc.). Point positif : le chiot Bouledogue français s’éduque facilement. Il est assez docile même s’il peut se montrer têtu à certains moments. Il faudra donc vous montrer ferme lorsque cela est nécessaire. Gardez en tête que le Bouledogue est très musclé et qu’il pourra ainsi facilement tirer sur la laisse : à vous de lui montrer qui est le maître. En lui laissant passer ce genre de comportements, il risque de les adopter et de les garder à l’âge adulte.

Compte tenu de la petite taille du chiot Bouledogue français, certains décident de l’amener un peu partout avec eux : au travail, dans les transports, au café… C’est possible, mais une fois de plus, il faudra montrer les bases à votre toutou afin qu’il sache rester tranquille. Enfin, notez que son caractère sociable demande à ce qu’on interagisse fréquemment avec lui, car il aime se sentir stimulé.


Comment s’occuper d’un chiot Bouledogue français ?

Le chiot Bouledogue français s’adapte tout à fait à la vie en appartement, car il n’a pas besoin de se dépenser énormément, hormis les balades quotidiennes dont il aura besoin. Très doux, il s’entend bien avec les enfants et apprécie beaucoup jouer avec eux. Sachez que la cohabitation avec d’autres animaux ne pose pas de problème, hormis s’il s’agit d’un Bouledogue mâle, auquel cas, il risque de montrer les dents.

À noter que le Bouledogue français a du mal à être seul. Comme indiqué précédemment, vous pourrez l’emmener avec vous un peu partout si vous le souhaitez, à condition d’appliquer certaines bases.

Côté santé, c'est un animal assez fragile. Son museau court fait de lui un chien avec des problèmes respiratoires. De fait, évitez de l’exposer trop longtemps aux grandes chaleurs. En outre, sa morphologie le rend plus sujet que d’autres à des pathologies telles que la hernie discale ou la malformation des vertèbres par exemple. Pensez également à faire régulièrement contrôler ses yeux, car ils sont très sensibles.

Pour son alimentation, sachez que le Bouledogue français a une digestion particulièrement difficile. Faites donc attention aux aliments que vous lui donnerez. Des croquettes à l’agneau vous sont recommandées, car c’est une viande réputée pour être particulièrement digeste. Enfin, gardez en tête qu’un chiot ne s’alimentera pas de la même façon qu’un chien adulte : 4 fois par jour pour les petits et 2 fois à la maturité. Pour connaître la ration de croquettes dont votre chiot Bouledogue français a besoin, rendez-vous sur le site www.hectorkitchen.com qui propose une simulation gratuite.

Vous voilà parfaitement renseignés ! Prêts à accueillir votre chiot Bouledogue français dans son nouveau foyer ?

Pet Adoption | by Pet Alert france - 2021 Tous droits réservés.