LES DIX BIENFAITS DE L’ADOPTION D’UN CHAT

Il existe tant de raisons d’adopter un chat ! Sessions de câlinage, compagnon du quotidien, anti-stress, compagnon de jeu… Voici pourquoi il est judicieux d’intégrer un félin à votre quotidien.

1. Adopter un chat, c’est de la tendresse chaque jour

On associe souvent le chat au cliché de l’animal extrêmement indépendant et beaucoup moins tendre que les chiens. Si le chat a plutôt tendance à décider de l’heure des câlins, cela ne fait pas de lui un animal peu affectueux pour autant ! Bien au contraire. Il est fort possible que votre compagnon passe des heures à ronronner sur vos genoux, et même vous manifester sa frustration si vous arrêtez un peu trop tôt.

Une chose est sûre : il important de respecter les moments de solitude du chat, par exemple lorsqu’il est dans sa litière, qu’il mange ou qu’il décide d’être tranquille sur son arbre. N’essayez pas de forcer les caresses, au risque de vous faire ordre ou de recevoir un coup de griffe.


2. Adopter un chat pour accueillir un nouveau compagnon de chambrée

Le chat est un excellent moyen de lutter contre la solitude. Imaginez vous faire réveiller par de délicieux ronrons au réveil, avoir un félin venant se blottir contre vous les dimanches pluvieux, ou encore venant vous apaiser les jours de tension… Avec votre petit félin, vous ne vous sentirez plus jamais seuls et pourrez partager avec lui de nombreux moments du quotidien.


A noter : si vous adoptez un chaton, sachez que cette mignonne petite bête sera très active dans les premiers temps, en particulier si vous vivez en appartement. Faites en sorte qu’il dispose de jouets pour se défouler et pensez à prévoir du temps pour jouer avec lui également. Votre boule de poils aura de l’énergie à revendre, notamment si elle ne dispose pas d’espace extérieur pour gambader.

Si certains chats supportent très bien la laisse pour des sorties au parc, d’autres ne l’apprécient pas du tout au contraire. N’essayez en aucun cas de forcer dans ce cas. Mieux vaut essayer délicatement à plusieurs reprises, quitte à laisser tomber si vous voyez que votre animal est vraiment réfractaire. Vous pouvez commencer par lui mettre le harnais à l’intérieur de la maison, en lui donnant des friandises ou en jouant avec lui afin qu’il l’associe à un moment positif. Une fois qu’il se sera habitué au harnais, ajoutez la laisse tout doucement, et évitez de tirer trop fort. Une première étape sera de l’amener dans la cour ou la cage d’escalier de votre immeuble.


3. Adopter un chat pour diminuer le stress

De plus en plus d’études s’accordent à dire qu’adopter un chat diminuerait la pression artérielle. Le bruit du ronron diminuerait notre stress et par conséquent le risque d’accidents cardio-vasculaires. De manière générale, lors des moments de tension, observer son chat dormir ou jouer aura tendance à nous apaiser et nous faire relativiser sur les situations stressantes, d’autant plus si votre chat vient demander des câlins !


4. Offrir un nouveau camarade de jeu à vos enfants

Si vous adoptez un chaton, il y aura de fortes chances pour que ce dernier soit très joueur. Un plus si vous avez des enfants car ils pourront partager des sessions de jeux ensemble, à condition de bien montrer à vos petits comment se comporter avec le chat (ne pas lui tirer la queue ou le porter à outrance, ne pas lui crier dans les oreilles, etc.). C’est aussi un moyen de les responsabiliser car il faudra nourrir votre petite bête, changer sa litière et veiller à son confort.


5. Avoir un animal avec une grande espérance de vie

Lorsqu’il est bien traité et qu’il fait suffisamment d’exercice, le chat peut vivre jusqu’à 20 ans ! C’est donc plus que la majorité des chiens. Dans cette optique, n’hésitez pas à demander à votre vétérinaire les bons gestes à adopter pour que votre matou reste en bonne santé. Cela commence notamment par la marque de ses croquettes ou de sa pâtée car certaines sont gorgées de sucre et de sel et ne présagent rien de bon pour l’hypertension ou le cholestérol.

Des centaines de chiens et chats attendent leur nouvelle famille pour la vie



Consultez facilement leurs fiches et photos de présentation et/ou posez vos questions directement aux associations.

6. Adopter un chat pour plus d’autonomie ?

Oui et non. Certes, beaucoup de chats sont très indépendants mais cela sera généralement propre au profil de chaque matou. Tandis que certains demanderont beaucoup de solitude, d’autres au contraire auront tendance à angoisser lorsque vous êtes absents et pourront manifester des signes physiques de stress comme de l’eczéma par exemple.

Toutefois, il est vrai que les chats supportent généralement plus facilement l’absence de leur maître, si vous leur laissez suffisamment de nourriture et d’eau, ainsi que des jouets. Afin de vérifier si votre animal vit bien votre départ, commencez par le laisser une heure ou deux tout seul puis augmentez la charge progressivement. Attention, cela ne veut pas dire que vous pourrez le laisser tout seul une semaine entière ! Il vous est recommandé de ne pas le laisser plus de trois jours et avoir de préférence une personne qui passe le rassurer.


A noter que contrairement au chien, le chat ne demandera pas de sortir pour réaliser ses besoins ou pour effectuer sa promenade quotidienne, ce qui est un point positif pour les personnes travaillant durant la journée. Mais soyez vigilants dans les premiers temps, en particulier si vous adoptez un chaton car il aura tendance à fouiner un peu partout dans votre logis et vouloir parfois grignoter tout ce qui lui tombe sous la main.

7. Le chat est un animal particulièrement propre

Comme indiqué précédemment, le chat fait ses besoins en toute autonomie et n’a pas besoin d’être sorti (sauf s’il dispose d’une litière naturelle dans le jardin). S’il fait ses besoins en dehors de son lieu habituel, c’est souvent pour une raison bien précise : sa litière est trop sale ou bien ou il vous en veut d’être partis un peu trop longtemps par exemple.


8. Il chasse les petites bêtes de votre logis

Vous n’aimez pas les insectes ou êtes envahis de souris ? Sachez que le chat est un chasseur et qu’il se fera un malin plaisir à traquer les intrus. Mais, une fois de plus, cette règle ne s’applique pas à l’ensemble des matous ! Certains s’avèreront plus paresseux, et d’autres très actifs en la matière.


9. Adopter un chat dans un petit espace, c’est possible

Le chat n’a pas forcément besoin d’une grande surface du moment qu’il dispose de lieux qui lui seront consacrés (arbre à chat, carton, meuble en hauteur…). Néanmoins, certains félins ont besoin de plus bouger que d’autres. Comme évoqué plus haut, vous pourrez dans ce tenter de le sortir dehors avec un harnais et une laisse, ou bien lui offrir de belles sessions de jeux pour le défouler.


10. Adopter un chat pour réaliser une bonne action

De nombreux chats sont abandonnés, entre autres, dans des refuges, familles d’accueil ou associations. Ils ne demandent qu’une chose : être accueillis par un foyer aimant ! Bien souvent, ces structures regorgent d’animaux et ne peuvent pas en accueillir de nouveau. Dans ce cas, ils doivent non seulement refuser l’adoption de nouvelles boules de poils, mais auront aussi moins le temps d’accorder à chacun les soins et l’amour dont ils auront besoin. Vous l’aurez compris, en adoptant un minou, vous aurez la possibilité de lui offrir une seconde chance et aider ces structures à accueillir de nouveaux locataires. Renseignez-vous sur les différents lieux d'adoption d'un chaton ou d'un chat adulte.

Chez Pet Adoption, nous vous proposons de choisir votre félin à partir de critères personnalisés comme la race, l’âge ou votre localisation. Gardez l’œil ouvert, vous pourriez bien trouver votre nouveau compagnon très prochainement !

Pet Adoption | by Pet Alert france - 2021 Tous droits réservés.