LES ANNONCES DE CHIENS À ADOPTER SUR INTERNET

En France et partout dans le monde, il existe un grand nombre d’annonces de chiens à adopter sur internet. Bon nombre de sites vous offrent la possibilité de choisir sur-mesure votre chien en sélectionnant sa race, son âge, et parfois même son type de caractère. Si le fait d’adopter un chien est une excellente idée, il faudra toutefois faire attention à qui vous vous adressez. En effet, il existe de tout sur la toile ! Voici quelques conseils pour bien sélectionner vos annonces de chiens à adopter sur internet.

N’adoptez jamais sur internet sans avoir vu le chien

Certains filous vous proposeront de vous livrer vos animaux (souvent pour des sommes ahurissantes) sans même que vous puissiez leur rendre visite. C’est notamment le cas de sites de particulier à particulier qui ne comportent aucune garantie : tout dépendra de la fiabilité de la personne. Pour vous en assurer, il est important que vous vous rendiez sur place afin de vous assurer qu’il s’agit d’un lieu de confiance, que vous décidiez d’adopter un chien chez un particulier, en association ou au sein d’une animalerie.


Quels éléments sont à vérifier une fois sur place en vue de l’adoption de votre chien ?

  • Le carnet de santé de votre toutou, rempli, signé et mis à jour par le vétérinaire (vérifier notamment si le chiot a bien reçu un traitement antipuces).

  • Demandez la carte d’identification du chien ou de la chienne pour vous assurer qu’ils ont bien été pucés ou tatoués. C’est obligatoire en France et cela vous permet de retrouver votre chien s’il s’échappe et/ou de prouver que vous êtes bien son propriétaire en cas de vol.

  • Si votre animal a été assuré, demandez à consulter son certificat de bonne santé. Vous pourrez ainsi vérifier les antécédents du chien, par exemple s' il est atteint d’une maladie génétique ou s’il a déjà été blessé par le passé.

  • Vérifiez le lieu de vie de votre chien. Il est primordial que celui-ci soit élevé dans des locaux propres, avec un accès à la nourriture ainsi qu’un espace extérieur pour pouvoir jouer et se défouler. Pensez à bien observer ces indicateurs.

  • Demandez bien l’âge de votre animal : les chiots autorisés à la vente doivent être âgés de plus de 8 semaines, le temps du sevrage. Ces informations seront indiquées sur son carnet de santé.

  • S’il s’agit d’un élevage, vérifiez le nombre de couchages : si vous en voyez une très grande quantité, il peut s’agir d’un élevage intensif. Généralement, lorsque cela est le cas, l’éleveur met à la vente un grand nombre de races. Le plus souvent, un bon éleveur vous dira qu’avoir peu de races lui permettra de pleinement se consacrer à l’éducation de ses chiens, car chaque race demande un apprentissage bien précis. Plus il en aura, moins il sera à même les spécificités de son animal. A noter qu’en France certains « élevages usines » vont jusqu’à 30 races différentes !

  • Dans le cas d’un refuge, sachez que le lieu doit comporter au moins une personne possédant soit un certificat de capacité, une certification professionnelle ou bien une attestation de connaissance. Ce sont des preuves témoignant de son aptitude à prendre soin d’un animal et de ses connaissances quant à ses besoins biologiques et physiologiques. N’hésitez pas à demander ce document.

  • Si vous adoptez un mâle ou une femme de race, n’oubliez pas de demander son certificat de naissance, afin de vérifier que l’animal soit bien inscrit au LOF (Livre des Origines Français).

Des centaines de chiens et chats attendent leur nouvelle famille pour la vie



Consultez facilement leurs fiches et photos de présentation et/ou posez vos questions directement aux associations.

Quelles informations sont à vérifier sur l’annonce ?

Selon le type d’acteur publiant l’annonce, il vous faudra prendre en compte des points différents.

Si vous vous rendez chez un éleveur, il vous faudra alors vous assurer que l’annonce comporte bien le numéro de SIREN de celui-ci. En effet, tout éleveur réalisant plus d’une portée de chiots par an doit être déclaré auprès de la Chambre d’Agriculture de son département. En complément, il aura pour obligation d’effectuer une formation afin de veiller aux besoins de l’animal ainsi qu’à son entretien au sein d’un organisme agréé par le Ministère de l’Agriculture. Autrement dit : le numéro de SIREN vous permettra de voir si vous avez affaire à une personne de confiance.

En parallèle, quel que soit le type de structure publiant une annonce de chien à adopter sur internet, méfiez-vous lorsque les tarifs sont très élevés. Si le vendeur indique des sommes exorbitantes (plus de 2000€), c’est assez louche. A l’inverse, si le prix est très bas alors qu’il s’agit d’un chien de race rare, c’est également suspicieux. Voilà pourquoi il convient de vous renseigner sur les prix moyens en fonction de la race que vous choisirez.

S’il s’agit d’un particulier, il est judicieux de demander en amont pourquoi la personne se débarrasse de son chien. Il peut évidemment s’agir de raisons légitimes :

  • Le propriétaire a développé une allergie et ne peut s’en occuper.

  • Il ne peut pas prendre en charge toute la portée de chiots.

  • Il est obligé de partir à l’étranger et ne peut emmener son chien.

  • Il est trop vieux pour s’en occuper…

Néanmoins, on ne sait jamais si ces raisons sont véridiques. Voilà pourquoi, même si les photos sont d’excellente qualité et le texte très informatif, il faudra toujours vous rendre sur place comme indiqué précédemment.  


Attention également si le vendeur tente de vous presser en vous indiquant qu’un grand nombre de personnes sont sur la liste d’attente. Certains vont même jusqu’à inventer une grande urgence pour que vous vous décidiez au plus vite : rien ne presse, c’est à vous de définir le timing, même si c’est au risque de voir l’animal vous passer sous le nez. Mieux vaut prendre le temps de constater son lieu de vie et d’interagir avec lui, afin d’être sûr de vouloir l’intégrer à votre foyer.

Enfin, méfiez-vous des moyens de paiement de type Western Union ou Transcash. Ce sont des transactions difficilement traçables, afin que le vendeur puisse réaliser son activité en toute illégalité. Une fois de plus : n’achetez jamais votre chien sans l’avoir vu ! Prenez garde : si la personne vous dit que le chien est à l’étranger ou qu’il est impossible de lui rendre visite car ses maîtres sont en voyage, il s’agit quasi-systématiquement d’une escroquerie.


Privilégier les annonces d’intermédiaires pour adopter votre chien

Plutôt que de passer par un vendeur inconnu au bataillon, ou si vous doutez de la fiabilité d’une association, les intermédiaires sont une bonne option. Il s’agit de sites faisant l’intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur, en sélectionnant au préalable les chiens sur des critères bien précis. Ils s’assurent ainsi de l’éthique de la transaction, c’est-à-dire que le chien ait été élevé dans de bonnes conditions.

Chez Pet Adoption, vous aurez la possibilité de choisir entre un particulier, une association ou un éleveur, et vous pourrez ensuite choisir votre chien en fonction de la race souhaitée (Epagneul breton, Berger belge, Staffordshire Bull Terrier, Berger allemand…) de son âge et d’autres critères correspondant à votre demande. Passer par cette plateforme vous garantira l’adoption d’un chien en bonne forme, ayant reçu tous les soins et l’affection nécessaire à son développement.


N’oubliez pas que l’adoption d’un chien est une décision à mûrir sur le long terme : soyez sûrs d’être fins prêts à adopter votre compagnon en vous posant les bonnes questions. Dans cette optique, faites en sorte que votre chien ait suffisamment d’espace pour se déplacer et jouer, qu’il soit nourri et sorti tous les jours, et que vous ayez un budget suffisant pour ses frais alimentaires et ses frais de santé. Pensez également aux vacances : si vous aimez voyager, il faudra impérativement quelqu’un pour le garder, par exemple un dog sitter. Si vous avez pris tout cela en compte, il ne vous reste plus qu’à choisir l’élu de votre cœur ! 

Pet Adoption | by Pet Alert france - 2021 Tous droits réservés.