ADOPTER UN CHIOT BOUVIER BERNOIS

Intelligent, doux, affectueux : le Bouvier Bernois a tout pour lui ! Adultes et enfants apprécient son côté joueur et sa grande douceur. Voici comment bien accueillir votre chiot Bouvier Bernois et lui offrir une éducation adaptée.

Où trouver un chiot Bouvier bernois ?

Il existe de nombreux endroits où l’on peut adopter un chiot, en ligne ou au sein de structures physiques. Vous pouvez opter pour les solutions suivantes :


  • Adopter en refuge ou en association : ces organismes à but non lucratif ont pour vocation d’adopter des chiens perdus, égarés et/ou maltraités par leurs précédents propriétaires. Vous y trouverez un vaste choix en matière de chiots et, avec un peu de chance, un joli chiot Bouvier bernois. Lorsque vous serez sur place, observez-bien les locaux : sont-ils suffisamment propres ? Les chiens ont-ils de la place pour se déplacer, jouer, ont-ils une gamelle remplie ? Tous ces indices vous donneront une idée de la façon dont sont traités les animaux au sein de la structure. Vous pouvez également demander à voir l’attestation professionnelle, le certificat de capacité ou l’attestation de connaissance. Ces documents prouvent qu’il y a au moins un éleveur au sein du lieu ayant reçu une formation en matière d’éducation canine.


  • Adopter chez un éleveur : l’éleveur professionnel a pour activité principale la reproduction entre un chien mâle et une femelle en vue de vendre la portée. Il connaît généralement très bien son métier et vous livrera de précieux conseils quant à l’éducation de votre chiot Bouvier bernois. Toutefois, il convient de surveiller qu’il ne s’agit pas d’un élevage intensif. Pour cela, vérifiez que le nombre de couchages ne soit pas excessif et qu’il n’y a pas un trop grand nombre de races de chiens. Lorsque cela est le cas, cela signifie que votre éleveur n’aura pas le temps de bien se concentrer sur l’éducation de ses chiens : étudier une race demande du temps et des méthodes éducatives bien spécifiques. La plupart du temps, les éleveurs n’élèvent pas plus de d’une ou deux races afin de pouvoir offrir une éducation adéquate à leurs boules de poils, en étudiant les caractéristiques propres à leur pedigree.


  • Adopter chez un particulier : il existe autant de particuliers bienveillants que malveillants. Au vu du grand nombre d’annonces présentes sur internet et ailleurs, il est important de rester vigilant. Ne payez jamais avant d’avoir vu votre toutou et n’acceptez jamais la proposition de recevoir votre chien chez vous, même si l’annonce est alléchante. Comme pour toute autre structure d’adoption, rendez-vous sur place afin de vérifier que votre compagnon à quatre pattes soit bien traité. Vous devez notamment vérifier qu’il ne présente pas de signes de détresse (regard baissé ou fuyant, excès de crainte, plaies ouvertes, agressivité…). Le cas échéant, cela peut signifier qu’il a été maltraité par son propriétaire, auquel cas il est important de le notifier à un organisme de protection des animaux. Par ailleurs, n’oubliez pas de vérifier que votre chiot est inscrit au LOF (Livre des Origines Français).


Avant de procéder à l’adoption de votre chiot Bouvier bernois, n’oubliez pas de consulter son carnet de santé. Il doit être mis à jour par le vétérinaire avec des informations clés comme le puçage ou le tatouage, le traitement vermifuge, la vaccination ou encore sa date de naissance. Cette dernière fait partie des éléments non négligeables à consulter, car elle vous permet de savoir si votre chiot a bien été sevré. Il est formellement interdit de soumettre un chien à l’adoption avant l’âge de 8 semaines, soit l’âge ou son sevrage est complet. Néanmoins, nous vous conseillons d’attendre 10 semaines afin que sa socialisation soit suffisante.

Des centaines de chiens et chats attendent leur nouvelle famille pour la vie



Consultez facilement leurs fiches et photos de présentation et/ou posez vos questions directement aux associations.

Pourquoi adopter un chiot Bouvier bernois sur Pet Adoption ?

Chez Pet Adoption, nous avons pour mission de contrôler minutieusement les structures ou personnes souhaitant soumettre leurs animaux à l’adoption. Nous vérifions qu’ils disposent bien de tous les documents administratifs nécessaires - en particulier leur inscription au LOF - et que leurs chiens soient bien traités et en bonne santé. Vous pouvez donc adopter votre boule de poils en toute confiance ! Pour cela, rendez-vous sur notre site où vous pourrez sélectionner votre chiot Bouvier bernois en fonction de son âge, sa localisation (département, région…) ainsi que son profil.

Tout savoir sur les chiots Bouvier bernois avant d’adopter

Le Bouvier Bernois, comme son nom l’indique, est originaire de Berne en Suisse. Il s’agit d’un grand chien utilisé depuis l’ère romaine ! À cette époque, il était chargé de garder les troupeaux ou transporter des marchandises, mais on l’utilisait également pour le combat compte tenu de sa constitution massive. La race s’est popularisée dans les années 1970 en France et accompagne de nombreux propriétaires depuis.


Les traits physiques du chiot Bouvier bernois

Comme indiqué précédemment, le Bouvier bernois appartient à la catégorie des grands chiens. Son poids oscille entre une cinquantaine et une soixantaine de kilos et sa taille peut varier entre 55 et 70 cm. On le compare souvent à une immense peluche du fait de son pelage dense et son air joyeux. Très robuste, il est doté d’une grande tête avec des yeux plein de vigueur. Ses pattes, très craquantes, sont blanches aux extrémités, comme de jolies petites chaussettes. Ses poils, quant à eux, sont ondulés et arborent une robe tricolore (noir, blanc et cuivré).


Le caractère du chiot Bouvier bernois

Le Bouvier bernois est un chien d’une extrême gentillesse, doux et très fidèle à ses maîtres. En effet, il adore passer du temps avec eux et il est même souvent qualifié de "pot de colle" ! De nature calme et docile, il est très agréable à promener. Voilà pourquoi il est souvent apprécié des personnes âgées ou des non-voyants, toujours prêt à assister ses maîtres. À noter qu’il veille à leur sécurité, mais sans jamais manifester d’agressivité. En revanche, vous l’entendrez aboyer !

Bon à savoir : sachez que le tempérament de votre chiot Bouvier bernois se manifestera dès son plus jeune âge. S’il est très joueur et cherche le contact, il sera probablement ainsi à l’âge adulte. À l’inverse, s’il est craintif, il peut possiblement garder ce caractère à la maturité. Toutefois, avec une bonne éducation, vous pourrez le mettre en confiance.


Comment éduquer un chiot Bouvier bernois ?

Un conseil : lors de l’adoption, privilégiez un chiot qui vient plus naturellement vers vous, car son éducation sera alors plus simple, la connexion étant établie au préalable. Pour éduquer votre chiot Bouvier bernois, il convient de faire preuve de fermeté, mais sans jamais être violent. Votre voix doit être autoritaire et plutôt grave. Cela va de soi, si vous lui imposez quelque chose, ne revenez jamais dessus au risque que votre chiot soit perturbé et ne respecte pas vos ordres, d’autant plus que le Bouvier bernois peut se montrer assez têtu. S’il est trop dissipé, vous pouvez le mettre en laisse, en faisant attention à ne pas trop tirer. En outre, faites en sorte de bien l’éduquer aux aboiements : comme il veille à la sécurité de ses maîtres, il peut parfois être un peu trop vigilant. Veillez à lui faire comprendre que certaines situations sont sans danger.

Lorsque votre petit toutou arrivera chez lui, il est important qu’il puisse identifier rapidement où faire ses besoins et repérer son territoire (niche, espace de jeu…). Pensez à bien le récompenser lorsqu’il acquiert un apprentissage, avec une friandise (sans excès) ou une caresse. Cela lui permettra d’associer cela à quelque chose de positif.


Comment s’occuper d’un chiot Bouvier bernois ?

Si vous avez des enfants, sachez que le chiot Bouvier bernois s’entendra très bien avec eux, car il aime jouer tout en étant très patient. Côté couchage, il peut sans problème dormir dans votre jardin, à condition d’avoir une niche au sein de laquelle il puisse se réfugier lorsqu’il fait trop froid ou qu’il y a des intempéries. Attention à choisir une taille adaptée : n’oubliez pas que le Bouvier bernois est un grand chien ! Il vous est toutefois conseillé de passer les premières nuits avec votre chiot afin de l’habituer à son nouvel environnement et lui montrer progressivement son lieu de couchage.

Pour ce qui est de son lieu de vie, il vous est fortement conseillé d’adopter un chiot Bouvier bernois en maison. Il aura besoin de beaucoup d’exercice avec un espace extérieur pour pouvoir se défouler. Sachez que si vous l’emmenez en promenade en campagne, le Bouvier bernois appréciera tout particulièrement les lieux où il y a de l’eau, car c’est un excellent nageur !

Côté santé, à l’instar des grands chiens, le Bouvier bernois peut être sujet à la torsion de l’estomac. Il est donc très important de lui donner sa nourriture en plusieurs fois pour éviter les indigestions. Éliminez l’exercice physique avant ou après son repas, afin de minimiser les risques. En parallèle, il peut également être affecté par une dysplasie de la hanche (malformation ou déformation des tissus). Pour cela, évitez les exercices trop intensifs tant que votre chiot est encore jeune (jusqu’à l’âge d’un an environ).

Pour l’alimentation de votre chiot, sachez que celle-ci sera différente d’une alimentation pour un chien adulte. Elle devra ainsi être adaptée en fonction de l’âge de votre chiot Bouvier bernois, mais aussi l’activité physique qu'il pratique. N’hésitez pas à demander à votre vétérinaire quelles sont les meilleures croquettes pour un chiot en pleine croissance. Il saura vous orienter selon l’âge et la vie que mène votre animal. Le site spécialisé Hector Kitchen peut aussi vous guider au travers d'une simulation gratuite.

Votre boule de poils n’attend plus que vous !

Pet Adoption | by Pet Alert france - 2021 Tous droits réservés.