ADOPTER UN CHIOT DOBERMANN : NOS CONSEILS

Le Dobermann souffre, à tort, d’une très mauvaise réputation. Avec une bonne éducation, des règles strictes et un bon lot d’amour, vous pourrez tout à fait l’intégrer à votre foyer ! Voici comment adopter votre chiot Dobermann.

Où trouver un chiot Dobermann à adopter ?

De nombreuses personnes et structures vous offrent la possibilité d’adopter votre chiot Dobermann. En voici quelques exemples :


  • Les éleveurs particuliers : ce sont des personnes dont l’activité professionnelle consiste à élever des chiots de race dans le but de les soumettre à l’adoption. L’éleveur est donc généralement un grand connaisseur du monde canin. Vous pourrez ainsi lui poser de nombreuses questions quant à l’éducation de votre chiot Dobermann. Toutefois, il est également important de vérifier que votre éleveur pratique son activité de façon éthique. Il existe malheureusement des élevages de masse, soit des « usines » à chiens avec un très grand nombre d’animaux et de races. Ainsi, une fois que vous serez sur place, vérifiez le nombre de couchages et assurez-vous qu’il n’y ait pas trop de pedigrees différents. Auquel cas, il s’agit très probablement d’un élevage abusif. En cas de doute, n’hésitez pas à demander le numéro de SIREN de l’éleveur, certifiant qu’il exerce son activité à titre légal.


  • Les associations et refuges : ce sont des organismes à but non lucratif ayant pour visée de recueillir des chiens égarés, en fuite ou abandonnés. En somme, il s’agit d’offrir un abri aux toutous sans domicile fixe. Si la majorité de ces structures sont éthiques, il est tout de même important de bien vérifier les lieux lorsque vous vous rendrez sur place. Assurez-vous que votre chiot Dobermann dispose d’une gamelle propre, d’un espace de jeu et qu’il ne présente pas de signes de détresse (tête baissée, regard fuyant, comportement très craintif…). Le cas échéant, cela signifie qu’il n’a pas été rééduqué par les membres du refuge ou de l’association. En effet, s’il est vrai que certains chiens venant de ces lieux ont subi des violences, ils doivent normalement faire l’objet d’une rééducation afin de pouvoir interagir avec leur environnement sans crainte ou agressivité.


  • Les annonces de particuliers : celles-ci sont très nombreuses, en particulier sur internet. Afin de faire le tri, il vous faudra exclure toutes les annonces proposant aux adoptants de régler à l’avance (l’animal n’arrivera très probablement jamais chez vous) ou bien les personnes proposant la vente de votre chiot Dobermann à des prix exorbitants. Dans cette optique, n’hésitez pas à vous renseigner sur les moyennes de prix pratiquées sur le marché canin.


En parallèle, n’oubliez pas de bien consulter le carnet de santé de votre chiot Dobermann afin de voir s’il a bien reçu tous les soins nécessaires (puçage ou tatouage, traitement vermifuge, vaccins…). Cela vous permettra également de consulter sa date de naissance : un élément important, car il détermine si votre chiot Dobermann a bien été sevré. Il doit ainsi avoir 8 semaines ou plus (10 semaines sont préférables pour sa socialisation). 


Pourquoi adopter un chiot Dobermann sur Pet Adoption ?

Pet Adoption agit comme un acteur intermédiaire entre les adoptés et les adoptants. Nous vérifions systématiquement que les animaux soient bien traités et qu’ils soient à jour d’un point de vue santé et administratif (numéro de SIREN, carnet de santé à jour, attestations, inscriptions au LOF…). Vous pourrez ainsi adopter en toute sécurité ! Rendez-vous sur notre site pour choisir votre chiot Dobermann selon vos critères préférentiels : localisation, âge, tempérament…

Tout savoir sur les chiots Dobermann avant d’adopter

Le Dobermann (ou Doberman, les deux sont corrects) est un chien originaire d’Allemagne issu du croisement de divers chiens comme le Rottweiler ou le Manchester terrier. Il apparait au XIXe siècle en tant que chien de garde. On l’utilise aujourd’hui souvent dans les forces de police, compte tenu de son excellente capacité de défense. 


Les traits physiques du chiot Dobermann

Le Dobermann est un chien de taille moyenne et très robuste (son poids oscille entre 40 et 45 kg), à l’allure très athlétique. Ses traits sont assez fins et sa tête allongée, dotée d’une mâchoire imposante et d’oreilles pointues. Son poil est court et lisse, de couleur généralement noire ou marron, parsemé de cuivré. 


Le caractère du chiot Dobermann

Le Dobermann fait l’objet de nombreux clichés. Certains colportent qu’il s’agit d’un chien fou et créé dans un seul but d’obtenir des chiens agressifs. Il s’agit bien sûr de légendes. Le Dobermann possède de nombreuses qualités comme sa loyauté, son côté joueur, sa protection, sa sensibilité et son affection ! Vous avez bien lu : le Dobermann est très affectueux envers ses maîtres et ne lui montrera jamais d’agressivité sans raison. Notez toutefois qu’il s’agit d’un chien assez têtu et qu’il peut essayer d’asseoir son caractère dominant. D’où l’importance d’une éducation adéquate. 


Comment éduquer un chiot Dobermann ?

Compte tenu de son fort caractère, le Dobermann doit être socialisé dès que possible, de préférence entre deux et trois mois, car son tempérament n’est alors pas encore forgé. Apprenez-lui à maîtriser sa force – en particulier auprès des enfants – et montrez-lui qui est aux commandes. Pour cela, ne revenez jamais sur un ordre, au risque de perdre en crédibilité. En somme, il vous faudra être ferme, mais en trouvant la juste mesure, car le Dobermann est un chien très sensible. Cela va de soi, la violence n’est pas recommandée, car vous risquez de briser son caractère. En outre, n’hésitez pas à parfaire son éducation par le sport, car il s’agit d’un chien très athlétique. Cela sera un moyen pour lui d’assimiler les bons gestes à adopter de façon positive. 

Enfin, sachez que le Dobermann se dote d’un caractère assez méfiant envers les étrangers, compte tenu de son instinct très protecteur. Cela fera partie des bases à lui apprendre dès que possible (lui faire comprendre que les personnes qui vous approchent ne sont pas l’ennemi !). À cet effet, évitez de l’emmener dans des lieux trop agités, surtout au début : votre chiot Dobermann risque de prendre peur compte tenu de sa grande sensibilité. 


Comment s’occuper d’un chiot Dobermann ?

Le Dobermann s’adapte aussi bien à la vie en maison qu’en appartement. Toutefois, sachez qu’il est très sensible au froid : si vous le faites dormir dans votre jardin, assurez-vous que la niche soit bien chauffée.

Le plus important pour le Dobermann reste la compagnie de ses maîtres, car ce chien supporte mal la solitude. Contrairement aux idées reçues, il aime beaucoup les enfants et reste très doux avec eux. Quel que soit le foyer dans lequel vous l’intégrerez, il faudra le sortir régulièrement (marches, randonnées, courses…) car il a un très grand besoin énergétique. Toutefois, allez-y graduellement : le chiot Dobermann n’aura pas les mêmes besoins de dépense qu’un chien adulte, car sa musculature et son squelette ne sont pas encore bien développés.

Si vous avez d’autres animaux de compagnie, faites les présentations graduellement. Sachez que votre chiot Dobermann risque de vouloir montrer sa domination envers ses colocataires, en particulier si vous avez un chien mâle. Au démarrage, faites en sorte que les deux soient tenus en laisse : laissez-les se renfiler puis, instaurez le contact petit à petit, sans jamais forcer !

D’un point de vue alimentation, vous pouvez donner des croquettes à votre chiot Dobermann, de la pâtée ou de la nourriture maison. Le plus important est de lui offrir une alimentation équilibrée, qui convienne à ses besoins énergétiques. Dans cette optique, pensez à solliciter votre vétérinaire afin de savoir quelles doses lui administrer en fonction de son poids et de son âge. Une simulation en ligne - et gratuite - est aussi possible sur www.hectorkitchen.com.

Bon à savoir : le Dobermann préfère manger au calme et loin de ses maîtres (de manière générale, il apprécie la tranquillité). En outre, évitez les dépenses juste avant ou après le repas (au moins une heure de latence) car le Dobermann est sujet aux torsions d’estomac.

Afin de veiller à la santé du Dobermann, évitez de l’exposer au froid, à l’humidité ou aux grandes chaleurs, car il y est particulièrement sensible. Il peut également être atteint de dysplasie (malformation de la hanche) et de certaines pathologies cardiaques à l’âge adulte.

Votre nouveau compagnon n’attend plus que vous !

Pet Adoption | by Pet Alert france - 2021 Tous droits réservés.