ADOPTER UN DEUXIÈME CHAT : COMMENT RÉUSSIR LA COHABITATION ?

Souvent, la vision que l’on a des chats est celle d’un animal solitaire, chassant individuellement et très territorial. Certes, le félin est plus indépendant que son homologue canin, mais cela ne l’empêche pas de pouvoir cohabiter avec un second matou ! Cela va notamment dépendre de son caractère et d’autres caractéristiques que nous vous présentons ici. Voici comment réussir la cohabitation avec votre deuxième chat.

Est-il possible de faire cohabiter deux chats ?

Il est en effet possible de mettre deux matous en colocation. Contrairement au cliché du félin solitaire, le chat est capable de cohabiter avec ses congénères. A la différence des canidés, le chat chasse seul, mais c’est simplement car ses proies sont trop petites pour être partagées avec ses voisins. Par ailleurs, même s’il présente généralement un caractère moins sociable que le chien (traditionnellement, le chat ne vit pas en meute), il peut tout à fait accepter de partager son territoire, à condition de prendre les bonnes dispositions.


Offrez à chaque chat son espace de vie

Rappelez-vous que les chats sont des animaux territoriaux. À la différence des chiens, il n’y a pas de rapport dominant/dominé, c’est bien le territoire qui prévaut. Le chat se considère comme le maître des lieux, mais aussi le propriétaire de certains objets, voire de ses maîtres !

Ainsi, quelle que soit la race ou l’âge du chat que vous adopterez, pensez à ce que chaque matou ait son espace de vie :

  • Une litière pour chacun

  • À chacun sa gamelle

  • Des jouets attitrés

  • Des zones administrées (arbre à chat, panier, espace de repos, griffoir…)

Cela évitera les batailles ! À cet effet, assurez-vous que l’espace soit suffisant pour chacun de vos chats. Un lieu trop exigu risque de provoquer des échauffourées.


Préparez votre chat à l’arrivée du second

Pour que la cohabitation se passe au mieux, il est préférable de ne pas prendre votre premier chat au dépourvu. Si vous le pouvez, amenez-le sur le lieu d’adoption pour qu’il puisse se familiariser avec son futur colocataire. Pour ce premier échange en dehors de la maison, il est judicieux de laisser votre chat dans son sac de transport : l’idée est simplement qu’il se familiarise avec l’odeur de son futur voisin. Dans cette perspective, n’hésitez pas amener une peluche, un vêtement ou un morceau de tissu avec l’odeur du second arrivant, afin que votre chat puisse s’habituer à cette nouvelle présence.

En complément, vous pouvez également habituer votre chat à la présence d’un deuxième animal, notamment s’il n’a jamais rencontré d’autres félins. Demandez à quelqu’un de votre entourage s’il peut vous prêter sa boule de poils le temps de quelques jours, afin que votre premier chat s'accommode à la présence d’un autre.

Si vous constatez que votre chat a vraiment du mal avec ses pairs, demandez l’avis d’un comportementaliste. Ce dernier pourra parfois vous recommander de ne pas adopter de second chat, si votre premier est vraiment trop agressif et possessif. Certains professionnels recommandent également de passer par la case famille d’accueil : l’idée étant de recevoir plusieurs chats différents sur une période donnée, afin d’habituer votre premier matou à une présence extérieure, et de réaliser un bon geste par la même occasion !

Si la mésentente persiste, il vous est alors conseillé de ne pas forcer la présence d’un second chat.


Réalisez la rencontre en douceur

Le jour de l’arrivée, évitez de placer vos deux félins dans la même pièce directement. Il est préférable d’isoler votre premier chat (avec tout ce dont il a besoin : litière, gamelle, jouets, etc.), le temps que le second fasse le tour du propriétaire. Il pourra alors prendre ses marques et s’habituer à l’odeur de son voisin.

Vous pourrez ensuite, progressivement, les faire cohabiter, en commençant par installer leurs gamelles côte à côte. Attention toutefois à bien mettre de l’espace entre leurs bols de croquettes. Lors de ce moment, faites en sorte que chacun des chats ait un endroit pour se réfugier en cas de panique.

Il est impératif de ne jamais forcer la rencontre. Cela peut donner lieu à des attaques, mais aussi à des traumatismes pour votre chat dont l’environnement sera complètement perturbé. Mieux vaut y aller pas à pas, pour une cohabitation pérenne. Laissez-les se renifler quelque peu : il peut y avoir des grognements ou des feulements au moment de la rencontre frontale et c’est absolument normal. Vos deux matous sont en train de faire connaissance et de se tester. Essayez d’intervenir le moins possible car le premier contact est primordial pour la suite de la cohabitation. En revanche, vous pouvez tout à fait leur distribuer des friandises afin qu’ils associent ce moment d’échange à quelque chose de positif.

En cas de grosse bagarre, ne mettez surtout pas la main devant la gueule ou les griffes de vos matous, au risque de vous blesser sérieusement. Essayez de créer une diversion en jetant un objet au loin ou en faisant un bruit qui puisse les surprendre.

Petit à petit, vos boules de poils prendront leurs marques et finiront par se côtoyer au quotidien. Mais une fois de plus, il vous faudra faire preuve de patience : tandis que certains chats deviennent copains comme cochons au bout de deux jours, d’autres mettent plusieurs semaines.


Important : n’accordez pas plus d’attention à votre deuxième chat sous prétexte qu’il est le nouvel arrivant. Vous risquez de provoquer un sentiment de jalousie chez le premier, qui voudra alors chasser son voisin ou même se venger en faisant quelques bêtises. Prenez soin de leur accorder le même temps à tous les deux, afin que chacun se sente rassuré.

Des centaines de chiens et chats attendent leur nouvelle famille pour la vie



Consultez facilement leurs fiches et photos de présentation et/ou posez vos questions directement aux associations.

Comment choisir son deuxième chat ?

Il n’y a pas de règle absolue quant au choix du deuxième chat. Deux chats totalement différents peuvent tout à fait s’entendre s’ils sont de nature très sociable. Toutefois, vous pouvez prendre certaines précautions pour maximiser les chances d’une bonne entente.

Adopter un deuxième animal stérilisé

Que vous choisissiez d'adopter un second mâle ou une seconde femelle, il vous est conseillé d'opter pour un chat stérilisé (en vérifiant bien que le chat ait 6 mois ou plus). Cela évitera les marquages territoriaux, tout en minimisant les risques de bagarres. Dans le cas d'une femelle, vous éviterez les fameuses chaleurs durant lesquelles la chatte est plus craintive et agressive avec son entourage. De manière générale, un chat stérilisé est plus apaisé.

Contrairement aux idées reçues, sachez que deux chats stérilisés du même sexe ou de sexe opposé ont tout autant de chances de s’entendre ! Le caractère du chat sera l’élément déterminant pour la cohabitation.


Préférez un chat de la même tranche d’âge

Si vous avez un chat assez âgé, sachez que son caractère s’accordera moins facilement avec celui d’un jeune chat, généralement très dynamique. Le plus jeune voudra stimuler l’aîné, tandis que ce dernier recherchera plus de calme, du fait de son âge. Votre chat senior risque d’être perturbé par l’excès de dynamisme de son cadet et tout chamboulé dans ses habitudes. À terme, il peut être agacé et manifester de l’agressivité. Malgré cela, si votre choix se porte sur un chat plus jeune, pensez à habituer progressivement vos matous à la présence de l’un et de l’autre, comme indiqué précédemment. Avoir deux chats avec de grandes différences d’âge est possible : il leur faudra simplement un peu plus de temps d’adaptation.

D’ailleurs, si vous adoptez un second chat du même âge, cela ne signifie pas automatiquement que vos deux comparses vont s’entendre ! Le caractère de l’un et de l’autre va également jouer sur leur cohabitation. En effet, certains chats, du fait de leur race ou de leur tempérament, sont très mobiles tandis que d’autres sont plus calmes. Par conséquent, il est préférable que vous cherchiez une seconde boule de poils dont le caractère serait susceptible de correspondre à celui du premier.

Dans cette optique, il existe des sites d’adoption où le caractère du chat est décrit (plutôt actif, craintif, calme, joueur, etc.). C’est notamment le cas chez Pet Adoption, où nous vous présentons chacun de nos matous. Pour avoir d’autant plus d’informations, n’hésitez pas à contacter le lieu d’adoption en vous renseignant sur le tempérament du chat : a-t-il l’habitude d’être avec d’autres animaux ? Est-il plutôt sociable ? Manifeste-t-il de l’agressivité envers les autres chats ?

De manière générale, si vous le pouvez, privilégiez l’adoption d’un chat qui aurait déjà vécu avec d’autres félins. Celui lui permettra d’être plus rapidement à l’aise avec votre premier matou !

Vous avez déjà un chien et souhaitez adopter un chat ? On vous explique comment les faire se rencontrer et cohabiter.

Pet Adoption | by Pet Alert france - 2021 Tous droits réservés.