OÙ TROUVER UN CHIEN À ADOPTER ?

Il existe de nombreux endroits où trouver un chien à adopter. Que vous choisissiez de vous rendre en refuge, sur internet, au sein d’un élevage ou chez un particulier, il est très important de prendre vos précautions quant à l’adoption de votre compagnon à quatre pattes. Assurez-vous que vous avez affaire à un vendeur ou un donneur de confiance, et que votre chien a reçu un bon traitement. Voici nos conseils.

Comment adopter un chien chez un particulier ?

Si vous décidez d’adopter votre chien chez un particulier, gardez en tête que ce dernier n’est pas un professionnel, à la différence du refuge, d’une animalerie ou d’un éleveur professionnel. Il s’agit d’une personne vendant ou donnant son animal de façon occasionnelle, pour diverses raisons (il ne peut plus s’en occuper, il est devenu allergique, sa chienne a eu une portée de chiots qu’il ne peut pas garder…).


Ce qu’il faut demander/observer lors de votre visite chez le particulier

Quelle que soit la raison pour laquelle le particulier décide de mettre son chien à l’adoption, renseignez-vous en détail afin de savoir s’il s’agit bien d’un motif légitime. Pour cela, il vous faudra impérativement vous rendre sur place afin d’étudier le lieu de vie du chien. Malheureusement, il arrive (trop souvent) que les particuliers veuillent se débarrasser d’un chien malade ou maltraité, qu’ils vendent parfois à des sommes exorbitantes ! Il est donc essentiel de venir constater l’état de l’animal par vous-même.

Lors de votre arrivée sur place, observez bien les lieux : le chien dispose-t-il de suffisamment d’espace (intérieur et extérieur) ? A-t-il de quoi manger et boire ? Le cas échéant, ses gamelles sont-elles bien propres ? S’il s’agit d’un chiot : a-t-il des jouets ? Outre le fait de vérifier que votre futur chien a été élevé dans de bonnes conditions, cette étude vous permettra de vous familiariser avec l’animal. Renseignez-vous sur la marque de croquettes qu’il préfère, son caractère, les friandises qu’il aime manger… Cela vous permettra de mieux vous préparer lorsque vous l’amènerez chez vous.


Outre l’étude de son lieu de vie, pensez à demander quelques éléments de documentation afin de garantir la bonne santé de votre chien :

  • Son carnet de santé rempli, signé et mis à jour pour le vétérinaire.

  • Sa carte d’identification certifiant que l’animal a été tatoué ou pucé.

  • Une attestation de vente (en cas d’achat) où doivent figurer vos coordonnées, celles du vendeur et du vétérinaire, le numéro de tatouage, la race du chien ou son type de croisement, sa date de naissance et son sexe. Notez que la date de naissance est très importante car un chiot ne peut être vendu ou donné avant l’âge de 8 semaines, le temps qu’il soit sevré.

  • Son inscription au LOF (Livre des Origines Français) s’il s’agit d’un chien de race.


Où trouver votre chien chez un particulier ?

Vous vous demandez où chercher pour adopter votre chien chez un particulier ? Deux options s’offrent à vous : sur internet ou sur place. Pour la première, assurez-vous tout d’abord que le site soit bien sécurisé, cela minimise les risques de fraude. Par ailleurs, même si le descriptif et la photo sont très alléchants, ne vous arrêtez jamais à cela ! Une fois de plus, rien ne vaut une visite sur place pour observer par vous-même les conditions de vie du chien ou du chiot.

Si vous choisissez la deuxième option, faites attention aux escroqueries : n’achetez jamais votre animal à la sauvette (c’est d’ailleurs interdit par la loi) car les animaux sont généralement maltraités lorsqu’ils sont adoptés de cette façon. Il s’agit fréquemment de chiens ou de chiennes importés de pays étrangers, et issus d’élevages intensifs.


Comment adopter un chien en élevage ?

L’élevage de chien est une pratique consistant à mettre en œuvre des reproductions entre mâles et femelles, afin de mettre les chiots en vente par la suite. Il existe deux types d’éleveurs : l’éleveur amateur, ne générant que très peu de portées et pratiquant généralement son activité par loisir et par passion, et l’éleveur professionnel. Ce dernier est aussi un passionné mais il a choisi de faire de l’élevage son activité principale (il réalise donc plus de portées que son homologue). Il fait par ailleurs l’objet de contrôles renforcés afin de veiller à ce qu’il agisse en faveur de la protection animale.


Important : tout éleveur réalisant plus d’une portée de chiots par an a pour obligation de se déclarer auprès de la Chambre d’Agriculture de son département. Il recevra alors un numéro de SIREN et devra réaliser une formation sur les besoins et l’entretien de l’animal, au sein d’un organisme agréé par le Ministère de l’Agriculture. Cette formation lui permettra de recevoir une attestation certifiant de son droit d’élevage. Avant d'adopter un chien en élevage, veillez donc à bien vérifier son numéro de SIREN sur l’annonce, ou à le demander sur place !


Que devrez-vous constater au sein d’un élevage de chiens ?

Lorsque vous vous rendrez chez l’éleveur, il vous faudra demander les mêmes informations que chez un particulier, avec quelques informations complémentaires :

  • Veillez à observer le nombre de couchages chez votre éleveur amateur ou professionnel. Si vous voyez qu’il y en a un grand nombre, c’est généralement assez louche : il peut s’agir d’un élevage intensif. Pour le confirmer, demandez combien de races sont élevées sur les lieux. Lorsqu’il y en a un très grand nombre, il s’agit quasi-systématiquement d’un élevage de masse. La plupart du temps, l’éleveur n’en choisit qu’une ou deux afin de pouvoir les étudier et offrir à son animal la meilleure des éducations en fonction des spécificités de sa race. Ces dernières sont très diversifiées !

  • Demandez combien de portées la femelle a réalisé au cours de l’année : au-delà d’une portée, elle n’a pas le temps de se reposer compte tenu du temps de gestation et d’allaitement. Si c’est le cas, il est probable que vous ayez affaire à un élevage intensif. Idem si la femelle a réalisé plus de 5 portées au cours de sa vie. D’ailleurs, plus l’éleveur aura de chiots, moins il aura le temps de prendre le temps pour chacun d’entre eux : il risque donc de négliger ses animaux.


Attention au contrat d’élevage, potentiellement dangereux pour votre chien

Le contrat d’élevage est un contrat passé entre l’éleveur et l’acheteur, dont le but est de faire adopter l’animal sous certaines conditions. La plupart du temps, il permet à l’éleveur de réaliser plusieurs reproductions dans la vie du chien. Cela signifie que le propriétaire devra fréquemment le ramener au sein de l’élevage pour la saillie. Parfois, l’éleveur se réserve même le droit de récupérer le chien une fois adulte. Un conseil : consultez toutes les clauses du contrat pour éviter d’accepter ce type de pratique. De manière générale, le contrat d’élevage ne présente pas de réel intérêt pour l’acheteur, si ce n’est qu’il peut acheter un chien de race à moindre prix.


Comment choisir un éleveur de chiens ?

A l’image du particulier, l’éleveur se trouve sur internet ou directement sur place. Nous ne vous le dirons jamais assez : il est primordial de vous rendre sur les lieux pour constater l’état du chien et son lieu de vie.

Des centaines de chiens et chats attendent leur nouvelle famille pour la vie



Consultez facilement leurs fiches et photos de présentation et/ou posez vos questions directement aux associations.

Comment adopter un chien en refuge ?

Le refuge pour chiens est un établissement à but non lucratif. Il est géré par une association ou une fondation dont le but est d’œuvrer pour la protection animale. Vous y trouverez ainsi toutes sortes d’animaux abandonnés ou donnés par leurs propriétaires pour diverses raisons.


Tout comme chez l’éleveur et le particulier, on trouve un vaste panel de races de chiens et de chiennes au sein des refuges :

  • Berger allemand

  • Bull Terrier

  • Lévrier espagnol

  • Berger belge Malinois

  • Fox Terrier

  • Cane Corso

  • Chihuahua

  • Labrador

  • Teckel…

Les animaux sont pris en charge par des éleveurs canins ou, à défaut, par des personnes possédant des formations prouvant qu’ils sont à même de veiller aux besoins du chien ainsi qu’à sa sociabilisation. Malgré ces certificats, vous n’êtes pas à l’abri des dérives.

Repérer les chiens mal en point au sein d’un refuge 

  • Vérifiez que votre chien ne soit pas trop maigre, signe de malnutrition, et inspectez son pelage : s’il présente des cicatrices vives, cela signifie qu’il n’a pas été suffisamment soigné.

  • Si son poil est terne et que sa démarche n’est pas régulière, cela veut dire qu’il n’a pas été bien traité et qu’il a encore besoin de soins

  • Observez votre chien au moment du repas : s’il est agressif, cela traduit souvent une très grande faim. Les chiens ayant été négligés par leurs propriétaires ont développé ce type de comportement violent face à la nourriture. Il doit donc être rééduqué.

  • Si le chien présente des signes de peur (oreilles rabattus, queue entre les pattes, regard fuyant…), cela signifie qu’il n’est pas encore assez habitué au contact humain. Il nécessite alors une sociabilisation de la part des éducateurs du refuge.

Si vous constatez que le chien est peureux en votre présence, cela veut peut être tout simplement dire que le chien ou le chiot doit s’habituer à vous. Pensez à revenir plusieurs fois afin de créer un contact avec lui, et l’accompagner dans différents moments : durant ses sessions de jeux, ses repas, ses promenades… Cela vous permettra par ailleurs de mieux le connaître. Vous pourrez ainsi prendre votre décision finale quant à l’adoption du chien en refuge.


Annonces de chiens à adopter sur Internet

Les annonces de chiens à adopter sur internet sont très nombreuses et malheureusement, des fraudes sévissent. Il est donc important d’être très vigilant quant à l’adoption d’un chien sur la toile. N’achetez jamais votre chien avant de l’avoir vu, même si le vendeur vous dit que l’animal est actuellement à l’étranger ou que ses maîtres ne sont pas disponibles. Quelle que soit la qualité de l’annonce, vous ne saurez jamais si elle est véridique tant que vous n’aurez pas vu le chien de vos propres yeux.

Par ailleurs, faites très attention aux vendeurs vous demandant de régler la transaction par Western Union, Transcash ou d’autres moyens de paiement difficilement traçables. Cela traduit dans la majorité des cas une action totalement illégale. Il s’agit fréquemment de vendeurs mettant à l’adoption des chiens importés et/ou issus d’élevages en batterie.

En outre, faites attention au prix proposé : lorsqu’un prix est très bas alors qu’il s’agit d’un chien de race, c’est suspicieux. A l’inverse, un prix très haut (au-delà de 2000€) ne présage rien de bon.


Préférez les sites intermédiaires pour l’adoption de votre chien 

Que vous choisissiez d’adopter en refuge, chez un particulier ou chez un éleveur, il est judicieux de passer par un annonceur intermédiaire. Son rôle est de faire une présélection auprès du vendeur afin de vérifier qu’il exerce une activité légale et éthique. Les chiens soumis à l’adoption seront donc minutieusement étudiés pour éviter les escroqueries.

C’est précisément le cas de Pet Adoption, un intermédiaire veillant à la sécurité et au bien-être de vos boules de poils ! En vous rendant sur le site, vous aurez la possibilité de sélectionner le type de vendeur, la race, l’âge ainsi que votre lieu de localisation préférentiel. C’est plus sécurisé et cela vous permet d’affiner votre choix !


De manière générale, sachez que l’adoption d’un chien est une décision qui ne se prend pas à la légère. Ce nouveau colocataire intégrera votre foyer sur le long terme : il vous faudra donc prévoir un budget et un temps suffisant pour veiller à son éducation. Une fois ces questions soigneusement étudiées, il ne vous restera plus qu’à choisir votre compagnon pour l’intégrer à sa nouvelle famille !

Lire aussi : Quel type de chien adopter ?

Pet Adoption | by Pet Alert france - 2021 Tous droits réservés.