COMMENT ADOPTER UN CHIEN EN REFUGE ?

En France, la SPA dénombre environ 40 000 chiens abandonnés chaque année. Une grande partie est placée en refuge, dans l’attente d’un nouveau foyer prêt à les accueillir. Adopter un chien en refuge est donc une excellente idée pour offrir un lieu de vie à votre boule de poils, tout en récupérant un compagnon affectueux et fidèle. Voici quelques conseils pour adopter votre chien en refuge.

Qu’est-ce qu’un refuge pour chiens ?

Le refuge est un établissement à but non lucratif géré par une association ou une fondation pour la protection animale. Le lieu accueille des animaux abandonnés ou donnés par leurs maîtres. Les chiens peuvent ainsi venir d’une fourrière ou être donnés directement par le propriétaire.

Vous y trouverez de nombreuses races de chiens et de chiots, un peu partout en France. Le rôle des équipes du refuge est de vous aiguiller dans votre adoption afin que vous puissiez adopter un chien ou une chienne adapté à votre environnement ainsi qu’à vos préférences.


Contrairement aux idées reçues, la plupart des chiens et chiots placés en refuge sont en très bonne santé et ne présentent pas (ou peu) de signes d’agressivité. Au contraire, ils sont souvent très affectueux et ne demandent qu’à être aimés ! À condition bien sûr de choisir un refuge dont la réputation n’est plus à faire tel que la SPA ou la Fondation 30 millions d’amis. Ces derniers disposent généralement d’éleveurs canins dans leurs équipes dont le rôle est d’apporter aux chiens tous les soins nécessaires dont ils auront besoin, et de contribuer à leur sociabilisation.

Dans tous les cas, le refuge doit systématiquement avoir au moins une personne possédant un certificat de capacité, une certification professionnelle ou une attestation de connaissance. Ces documents attestent que la personne est à même d’apporter les soins nécessaires au chien et de veiller à sa sociabilisation. 

En termes de race de chien, vous devriez trouver chaussure à votre pied au sein du refuge : Chihuahua, Labrador, Teckel, Bouledogue Français, Golden Retriever, Berger Allemand… La liste est longue !


Les indispensables à demander/vérifier avant d’adopter votre chien en refuge

Certes, adopter un chien en refuge est une très bonne idée car cela vous permettra d’offrir un nouveau foyer à un animal et de recevoir votre dose d’affection au quotidien. Néanmoins, assurez-vous d’avoir les bons réflexes avant d’adopter votre toutou :

  • Demandez à voir son carnet de santé (ce dernier doit être rempli et mis à jour par le vétérinaire), notamment pour bien vérifier que l’animal se porte bien et qu’il a bien été vermifugé.

  • Consultez sa carte d’identification pour confirmer que votre chien a bien été pucé ou tatoué : c’est obligatoire en France et cela vous permet, par ailleurs, de retrouver votre animal plus facilement s’il s’échappe, et de prouver qu’il vous appartient en cas de vol.

  • Observez les lieux dans lesquels vit le chien ou le chiot : les locaux sont-ils propres ? Dispose-t-il d’un espace extérieur pour pouvoir jouer ? A-t-il suffisamment de nourriture ? Son bol d’eau est-il bien nettoyé ?

  • Si le chien que vous souhaitez adopter est assuré, demandez à voir son certificat de bonne santé. Ce document vous garantira, entre autres, que votre chien n’est pas atteint d’une maladie génétique ou qu’il n’a pas été blessé.

  • Demandez combien de portées la femelle réalise chaque année : l’idéal est de se limiter à une portée par an, afin qu’elle puisse avoir le temps de se reposer après la gestation et l’allaitement. Renseignez-vous également sur le nombre de portées qu’elle a eu au total au cours de sa vie : au-delà de 5, on peut déjà parler d’élevage intensif.

  • Si vous souhaitez acheter votre chien, menez votre enquête sur les prix de vente en fonction de la race que vous choisirez. Au-delà de 2000€, il s’agit très probablement d’une fraude.

  • Dans le cas d’une adoption d’un chien de race, vérifiez que votre animal soit bien inscrit au LOF (Livre des Origines Français). Cela sera stipulé sur son certificat de naissance qu’il vous est conseillé de demander.


Comment bien choisir votre chien en refuge ?

Même si vous avez déjà une idée de la race de chien que vous souhaitez et de son âge, il se peut que vous décidiez tout autre chose une fois arrivé au refuge. Souvent, des « connexions » se créent entre l’humain et l’animal et l’on repart avec un chien que nous n’avions pas du tout envisagé. Quoi qu’il en soit, des personnes seront présentes au refuge pour vous guider dans votre choix et vous donner toutes les informations nécessaires sur leurs chiens, chiennes et chiots.

Vous hésitez entre un chien adulte ou un chiot ? Les deux présentent des avantages :

  • Un chien adulte est déjà sociabilisé et il a appris les bases de la propreté. Il est donc plus autonome qu’un chiot. Toutefois, son caractère est déjà bien confirmé, contrairement au chiot qui grandira avec vous.

  • Le chiot, quant à lui, est un peu plus turbulent. Il fait ses premiers pas dans le monde et n’a pas encore tous les bons réflexes. Cela nécessitera donc plus de temps et d’énergie qu’un chien adulte. Mais quel bonheur de voir son petit animal grandir et de l’éduquer !

Au-delà de ces critères, il faudra mener votre enquête auprès du refuge pour bien connaître le futur chien que vous allez adopter. Renseignez-vous sur son caractère (sociable, timide…) : est-ce qu’il a l’habitude d’être en présence d’enfants (très utile si vous l’achetez en famille) ? Est-ce qu’il a du mal à supporter la solitude ? A-t-il grandi avec des frères et sœurs ?

En complément de vos questions, il est judicieux d’observer votre chien dans l’action, pour voir comment il se comporte avec vous. Pour cela, il est préférable de vous rendre plusieurs fois au sein du refuge afin de l’étudier dans diverses situations : au cours de ses promenades, lors de ses repas, durant ses sessions de jeux. A ce sujet, n’hésitez pas à demander si vous pouvez jouer avec lui : c’est là que vous verrez si le lien se crée !


Important : si un chien n’est pas prêt à être accueilli dans un nouveau foyer, le refuge ne doit normalement pas proposer l’animal de compagnie à l’adoption. Malheureusement, certains le font. Il est donc essentiel de bien repérer les signes de maltraitance ou de détresse chez un chien :

  • Vérifiez qu’il ne soit pas trop maigre et/ou qu’il ne présente de cicatrices vives. Ils sont les signes d’un mauvais traitement récent : cela signifie donc que le chien n’a pas eu le temps d’être bien soigné au sein du refuge.

  • Idem, si les griffes sont trop longues, que le poil est terne et que la démarche du chien est irrégulière, cela veut dire qu’il a encore besoin de soins.

  • Si au moment du repas, le chien est agressif, cela traduit souvent une très grande faim. Généralement, les chiens négligés par leurs propriétaires agissent ainsi car ils n’étaient pas assez nourris.

  • Lorsque le chien a la queue entre les pattes, le regard fuyant et les oreilles rabattues : ce sont des signes de soumission et de peur. Une fois de plus, il faudra attendre que les éducateurs canins du refuge le réhabituent aux contacts avec les humains. Le cas contraire, la sociabilisation risque d’être difficile chez vous.

Des centaines de chiens et chats attendent leur nouvelle famille pour la vie



Consultez facilement leurs fiches et photos de présentation et/ou posez vos questions directement aux associations.

Adopter son chien en refuge par le biais d’un intermédiaire

Outre les éléments listés ci-dessus, il existe un moyen supplémentaire de sécuriser votre adoption : les sites d’adoption intermédiaires. Ces derniers font un travail de sélection en amont, en ne choisissant que des refuges où les animaux bénéficient de soins et d’une éducation adéquate. Le plus gros du travail est fait, il ne vous restera plus qu’à choisir votre boule de poils !

Chez Pet Adoption, nous réalisons un travail de sélection méticuleux pour éviter toute dérive au sein des refuges. En vous rendant sur le site, vous aurez la possibilité de choisir votre futur chien dans un refuge proche de votre localisation, tout en sélectionnant sa race et son âge par exemple.

Que faut-il amener le jour de l’adoption de votre chien en refuge ?

Il est important d’être prêts à accueillir votre futur colocataire le jour J. Pensez tout d’abord à amener un justificatif d’identité et de domicile, ainsi que d’une caisse de transport pour emmener votre chien ou votre chienne à la maison. Dans cette optique, il est judicieux d’investir dans un équipement confortable, pour démarrer de bon pied avec votre animal. Le petit plus ? Si vous le pouvez, emmenez avec vous quelques friandises pour rassurer le chien. Du moment que cela n’est pas quotidien, ce type d’aliment est tout à fait acceptable, voire recommandé pour récompenser votre animal lors d’un effort, ou l’apaiser durant des moments stressants.


Comment être sûr d’être bien préparé pour l’adoption d’un chien ?

S’il faut mener votre enquête au sein du refuge pour vous assurer d’un lieu respectueux de l’animal, il faudra aussi préparer le terrain chez vous. Êtes-vous bien prêts à adopter un chien sur le long terme ? Pour cela, quelques questions s’imposent :

  • Y a-t-il suffisamment d’espace chez vous pour accueillir un chien ou un chiot ? Cette question est d’autant plus importante pour les gros chiens qui nécessitent un grand espace de jeu, de préférence en plein air.

  • Aurez-vous assez de temps pour vous en occuper au quotidien (nourriture, sorties, jeux…) ?

  • Avez-vous prévu les frais suffisants pour son alimentation et ses soins ?

  • Y aura-t-il quelqu’un pour s’occuper de votre chien durant vos vacances ?

Par ailleurs, si vous adoptez un chiot, il vous conseillé de bien préparer les pièces où votre animal restera seul. Au début, il est possible qu’il fasse quelques bêtises. Pour les éviter au maximum, camouflez bien vos câbles et mettez les produits ménagers hors de sa portée. En outre, placez les objets cassants loin de son champ d’action dans un premier temps. Il s’agit simplement des premières semaines, le temps que votre toutou s’habitue à son nouveau chez-lui ! 


Vous voilà bien renseignés pour l’adoption d’un chien en refuge. Si vous souhaitez élargir le champ des possibles, sachez que vous pourrez également vous adresser à un particulier ou à un éleveur pour l’adoption de votre chien, toujours en prenant vos précautions !

A lire aussi : Les annonces de chiens à adopter sur Internet

Pet Adoption | by Pet Alert france - 2021 Tous droits réservés.