ADOPTER UN CHAT : QUELLE RACE CHOISIR ?

Choisir la race de son chat n’est pas une mince affaire, car un grand nombre de critères entre en jeu. Souhaitez-vous adopter une boule de poils pour vos enfants ? Allez-vous vivre en maison ou en appartement ? Allez-vous travailler durant la journée ? Cherchez-vous un chat plutôt actif ou tranquille ? Oui, il y a beaucoup de questions à se poser mais toutes vous conduiront à l’adoption d'un chat de votre cœur. Voici quelques conseils pour bien choisir la race de votre chat.

Quelle race de chat adopter pour la première fois ?

Vous adoptez un félin pour la première fois dans votre logis ? Certaines races de chats sont réputées pour être particulièrement dociles et affectueuses avec leur maître, ne nécessitant pas (ou peu) d’éducation. Gardez simplement en tête que chaque minou a son caractère et que les critères correspondant à sa race restent des généralités. C’est bien évidemment en interagissant avec votre chat ou votre chaton que vous pourrez étudier son tempérament ! Voici donc quelques races dont les caractéristiques pourraient correspondre à une première adoption :

  • Le Maine Coon : ce très gros matou (l’un des plus grands au monde) est un excellent partenaire de jeu si vous recherchez un félin dynamique et sociable. Il est idéal pour une première adoption, car il est très docile et ne se montre que très rarement agressif envers ses maîtres. Certains le qualifient même de « chat-chien » parce qu’il adore rapporter la balle ou se baigner dans l’eau !

  • Le Ragdoll : son nom anglais signifie poupée de chiffon. Cela vient du fait qu’il est très souple et se laisse facilement prendre dans les bras pour de longues sessions de câlins. Il s’agit donc d’un excellent compagnon à quatre pattes pour une première adoption. Cerise sur le gâteau, il adore jouer avec ses maîtres.

  • Le Siamois : à privilégier si vous recherchez un chat avec qui interagir car il s’agit d’un chat très sociable. Ne soyez pas surpris, il bavarde avec ses maîtres en miaulant, parfois durant un certain temps. Soyez prévenus, il vous suivra partout tel un véritable pot de super-glue !

Vous souhaitez plutôt adopter un chat de gouttière pour la première fois ? Aucun problème ! Il faudra simplement garder en tête que, contrairement aux chats de race, le chat de gouttière ne dispose pas de traits de caractère propres à ses origines. Il s’agit de chats dont nous ne disposons pas d’informations sur leur généalogie. Par conséquent, c’est au cas par cas. Lorsque vous vous rendrez sur le lieu d’adoption, vous pourrez constater par vous-même le tempérament de votre matou. N’hésitez pas à poser des questions au vendeur ou à l’association au sein de laquelle vous adopterez votre boule de poils, afin de la connaître un peu mieux.


Quelle race de chats adopter pour une famille avec enfants ?

Si vous décidez d’adopter un chat avec des enfants, gardez en tête que ces derniers n’auront pas forcément acquis toutes les bases comportementales à connaître auprès d’un chat. Il est donc important de leur montrer les bons gestes (ne pas déranger le chat lorsqu’il est dans sa litière, qu’il mange ou qu’il dort, ne pas lui tirer la queue…). Il vous est par ailleurs conseillé d’adopter une race de chat plutôt docile, calme et patiente afin de faire face à la boule d’énergie que représentent souvent les enfants. En voici quelques exemples :

  • Le Sacré de Birmanie : c’est un compagnon idéal pour vos petits ! Il adorera les suivre partout tout au long de la journée, tout en étant très demandeur de câlins. Et comment ne pas craquer devant ses magnifiques yeux bleus ?

  • Le Burmese : très joueur, il adore être stimulé par les enfants. Véritable "chat-chien", il ramène la balle et adore gambader un peu partout, sans oublier le lot de ronrons qu’il vous apportera. Un plus si vous avez des enfants très dynamiques ! Au vu de ses grands besoins de dépense, mieux vaut laisser un accès extérieur à votre félin.

  • L’American Bobtail : particulièrement affectueux, cette race de chat se rapproche, elle aussi, de ses homologues canidés. Il aime vous suivre à la trace et jouer durant de longues sessions. Un vrai compagnon de chambrée !


Quelle race de chats adopter pour vivre en appartement ?

Si vous vivez en appartement, il est préférable d’adopter une race de chats supportant mieux les espaces plus restreints, sans avoir forcément d'accès extérieur. Pour les maîtres travaillant durant la journée, il est également judicieux d’adopter un chat plus calme, n’ayant pas forcément besoin de se défouler très souvent. Voici quelques exemples de chats mieux adaptés à la vie en appartement :

  • Le Persan : souvent associé aux chats de salon, le Persan adore la vie en intérieur. Vous le verrez souvent lové au creux d’un fauteuil ou d’un canapé et il n’est pas rare qu’il vous demande son lot de câlins. Notez toutefois que le Persan n’apprécie pas trop la solitude. Il est donc préférable de demander à un proche ou un voisin de passer régulièrement si vous vous absentez trop longtemps durant la journée.

  • Le Chartreux : tout comme son voisin, il s’adapte totalement à la vie en appartement. Toutefois, il a plus fréquemment besoin de jouer. Si vous le laissez seul, pensez à lui laisser des jouets afin qu’il puisse se défouler.

  • Le Korat : voilà un matou bien adapté lui aussi aux appartements, car il n’aime pas les nuisances sonores et préfère la quiétude d’un intérieur. Très casanier, il n’a pas forcément besoin d’un accès extérieur. En revanche, il adore jouer avec ses maîtres.

Vous recherchez plutôt à adopter un chat de maison ? Privilégiez une race qui aime sortir en extérieur et se dépenser, en particulier si vous avez un jardin. Le Bengal, très dynamique, adore grimper aux arbres et même se baigner ! Le Burmese, quant à lui, adore jouer et a très souvent besoin de bouger (un espace vert est donc idéal pour qu’il puisse gambader et chasser ses proies). Enfin, le chat Norvégien s'adapte aux climats les plus froids, grâce à son épais pelage. Vous pourrez même le faire sortir durant l’hiver !


Bon à savoir : que vous adoptiez un chat en maison ou en appartement, il faudra vous adapter aux besoins de votre matou si vous travaillez la journée. Même si certains chats comme le Korat ou le Norvégien supportent bien la solitude et peuvent tout à fait jouer tout seul, il est important de ne pas laisser votre matou plus de 8 heures d’affilée en solitaire (tout particulièrement s'il s'agit d’un chaton). Si tel est le cas, n’hésitez pas à faire appel à un cat sitter ou à une personne de votre entourage. Une chose est sûre : une maison avec jardin permettra à votre chat (s’il aime les extérieurs) d’être davantage stimulé durant votre absence.

Des centaines de chiens et chats attendent leur nouvelle famille pour la vie



Consultez facilement leurs fiches et photos de présentation et/ou posez vos questions directement aux associations.

Quelle race de chats adopter quand on est allergique ?

La première chose à savoir est qu’il n’existe pas de chat « anti-allergies ». Certaines races, en revanche, provoquent moins de réactions, car elles produisent moins de protéines Fel D1. Cette dernière, localisée dans la salive du chat, est responsable des symptômes allergiques. Lorsque votre félin fait sa toilette, il dépose les protéines sur ses poils : c’est donc lorsque vous le caressez ou qu’il perd ses poils que vous êtes exposés. Ces protéines peuvent aussi être évacuées par les urines. Vous pourrez donc également présenter des allergies durant le nettoyage de la litière. Voici quelques races considérées comme faiblement allergisantes :

  • Le Sphynx : on le reconnaît bien avec ses grandes oreilles et son pelage nu, lui conférant un look très original. Forcément, son absence de poils fait de lui un chat plus adepte aux allergiques.

  • Le Devon Rex : ce dernier présente l’avantage de produire très peu de protéines. Sachez qu’il adore jouer et recevoir des câlins : mieux vaut lui accorder de la présence !

  • Le Sibérien : ne vous fiez pas à son épais pelage ! Il produit lui aussi très peu de protéines et il est considéré comme l’un des chats les plus hypoallergéniques au monde. À l’instar de son homologue, il adore les câlins.

Afin de vous assurer que vous pourrez adopter un chat malgré vos allergies, il vous est tout de même conseillé de vous diriger vers un professionnel de santé.

Quelle race de chat adopter quand on a déjà un félin ?

Plutôt que de miser sur la race de chat à adopter pour offrir un compagnon à votre premier matou, il vous est conseillé de vous focaliser sur le tempérament de vos deux boules de poils (voir s’ils sont compatibles), et d’adopter les bons gestes afin que la cohabitation se déroule comme il faut.

Sachez que le chat, contrairement aux idées reçues, n’est pas forcément un animal solitaire. S’il est moins sociable que le chien (ce dernier vit en meute), il est tout à fait capable de cohabiter avec l’un de ses semblables. À condition que chacun ait son espace de vie :

  • Mettez une gamelle à disposition pour chacun afin qu’il n’y ait pas de jaloux.

  • Faites en sorte que chaque chat ait sa litière (un chat fait ses besoins seul, abrité du regard des autres).

  • Réservez des jouets pour chaque matou.

  • Offrez-leur des espaces attitrés (arbres à chat, griffoir, panier…).

N’oubliez pas que les chats sont des animaux territoriaux et qu’ils aiment avoir leur espace personnel. En outre, lorsque votre second chat arrivera, allez-y en douceur : ne mettez pas vos deux bêtes directement dans la même pièce. Commencez par isoler votre premier chat avec ses indispensables (litière, jouets, gamelle…) afin qu’il soit dans un espace sécurisant et qu’il ne se sente pas agressé par l’arrivée d’un intrus. Votre second chat pourra quant à lui prendre ses marques dans la maison et découvrir son nouveau territoire.

Créez des situations de rencontre progressives : commencez par mettre les gamelles côte à côte en les espaçant suffisamment et en laissant toujours la possibilité à vos chats d’aller se réfugier. Puis, laissez-les se renifler et faire connaissance. Attention : ne forcez jamais l’interaction, au risque que cela se passe très mal et que l’un (ou les deux) félins soit traumatisé. Laissez-les prendre leur rythme ! Vous pouvez toutefois distribuer des friandises à chaque interaction, afin que vos matous associent cela à un moment positif. Et n’oubliez pas d’accorder le même temps d’attention à chacun afin qu’il n’y ait pas de jaloux.


Quel chat adopter quand on a déjà un chien ?

Idem, ici il ne s’agit pas tant de la race, mais des bons gestes à adopter pour que la rencontre se passe bien. Pensez à aménager les lieux comme il se doit afin qu’aucun de vos deux compagnons ne se sente oppressé.

Bien souvent, le chat voit le chien comme un prédateur du fait de sa plus grande taille (sauf pour les petites races de chien). Par ailleurs, ces deux animaux ont des façons tout à fait différentes de communiquer, ce qui fait qu’elles ne se comprennent pas forcément. Par exemple : lorsqu’un chien remue la queue, c'est qu’il est content, tandis que c’est généralement un signe de mécontentement chez le chat.

Ainsi, il vous faudra créer un cadre accueillant pour vos animaux. Dans cette optique, il est judicieux de réserver une pièce pour votre chat afin qu’il puisse découvrir les lieux sans craindre d’être attaqué. Vous lui laisserez évidemment tout ce dont il a besoin à l’intérieur. Afin que vos animaux s’habituent à l’odeur de l’un et de l’autre, vous pouvez leur laisser à chacun un tissu avec l’odeur de leur colocataire.

Lorsque vous réaliserez la première rencontre, il est préférable de ne pas mettre votre chien et votre chat directement dans une même pièce. Placez une barrière de sécurité (comme celles que l’on place pour les bébés par exemple) entre eux afin qu’ils se reniflent dans un premier temps. N’ayez pas peur des grognements, c’est bien normal : ils se découvrent ! Ici aussi, la distribution de friandises vous est conseillée afin que chacun associe cet échange à une bonne chose.

Une fois que vos deux voisins se seront suffisamment flairés, vous pourrez alors procéder à la rencontre officielle. Muselez votre chien au début s’il présente des signes d’agressivité pour éviter les morsures. Petit à petit, vos deux animaux viendront au contact. Comme indiqué précédemment, ne forcez surtout pas la rencontre ! Cette dernière doit se faire naturellement, même si elle prend du temps, afin de ne brusquer personne.

Enfin, gardez toujours en tête que le chat aura besoin de ses espaces à lui, beaucoup plus que votre chien. Laissez-lui des zones où il pourra s’isoler comme un arbre à chat, un carton, le dessous de votre canapé ou, pourquoi pas, l’intérieur d’une housse de couette. Idem pour la litière : il doit pouvoir y accéder en toute intimité, sans la présence de son voisin. Et tout comme pour la cohabitation entre deux chats, les deux gamelles de vos animaux doivent être bien séparées.

Quel que soit le type de chat que vous choisirez d'adopter, prenez votre temps et ne précipitez pas les choses. Déplacez-vous sur les lieux de l’adoption et examinez votre boule de poils comme il se doit, en prenant soin de voir si elle est bien traitée et qu’elle dispose du nécessaire pour son confort. Chez Pet Adoption, nous nous assurons que chaque chat ait été élevé dans de bonnes conditions et qu’il est à jour en termes de santé et de papiers administratifs. Rendez-vous sur notre site pour choisir votre futur compagnon !

Pet Adoption | by Pet Alert france - 2021 Tous droits réservés.